Lifestyle

Ghost : 6 anecdotes à connaître sur le film culte avec Patrick Swayze et Demi Moore | Vogue Paris

Patrick Swayze donne la réplique à la toute jeune Demi Moore dans un film désormais culte. Diffusé ce soir sur W9, Vogue dévoile encore quelques secrets sur Ghost, le classique des années 1990.

Une scène de poterie inoubliable, une complicité évidente entre Demi Moore et Patrick Swayze, un scénario aussi romantique que mystérieux… Ghost ouvre la décennie cinématographique de 1990 en grande pompe avec une oeuvre qui deviendra rapidement un classique. Si rien ne présageait que le long-métrage de Jerry Zucker soit un succès aussi retentissant, on se délecte encore de cette romance surprenante.

Un casting compliqué

Pour trouver les deux héros de Ghost, le réalisateur Jerry Zucker et le scénariste Bruce Joel Rubin se sont donnés du mal. Si Rubin avait directement pensé à Patrick Swayze pour le rôle de Sam, Jerry Zucker n’était vraiment pas convaincu par l’acteur de Dirty Dancing et misait plutôt sur des visages encore plus populaires comme Harrison Ford, Tom Cruise et Tom Hanks. Alors que les trois comédiens refusent, le réalisateur laisse sa chance à Patrick Swayze qui finit par le convaincre grâce à sa lecture de la scène d’adieu entre Molly et Sam. Pour le rôle de Molly, la tâche fut aussi ardue. De nombreuses actrices de renom ont auditionné : Nicole Kidman, Madonna, Molly Ringwald… cette dernière est même engagée avant de renoncer au film (et de le regretter plus tard). Finalement, Demi Moore remporte le rôle grâce, notamment, à sa capacité à pleurer sur commande.

Le choix Whoopi Goldberg

Après sa sortie, Ghost est un succès autant au box-office que pour les critiques de cinéma. L’Académie des Oscars accorde au film deux statuettes : le meilleur scénario original pour Bruce Joel Rubin et la meilleure actrice dans un second rôle pour Whoopi Goldberg. Mais cette dernière récompense sonne comme une surprise ou un coup du destin. Lors du choix de l’interprète de la voyante Oda Mae Brown, de nombreuses actrices auditionnent (dont Tina Turner et Oprah Winfrey) et le réalisateur est fortement opposé à l’idée d’engager Whoopi Goldberg. Après une recherche vaine, il donne sa chance à l’actrice de La couleur pourpre à la demande de Patrick Swayze lui-même. Malgré une lecture peu convaincante lors de son audition, le réalisateur l’engage pour son esprit vif et son humour. Un choix hasardeux qui finira par payer puisqu’en plus de son Oscar, Whoopi Goldberg obtiendra également un Golden Globe pour sa performance dans Ghost.

Une alchimie parfaite

Si en-dehors du plateau de tournage Demi Moore et Patrick Swayze ne sont pas particulièrement proches, la magie opère dès que les comédiens sont face caméra. Pour les deux acteurs, le travail est simplifié par la clarté du scénario : « Tout est pensé comme une relation amoureuse claire et déjà établie dès le début » explique Demi Moore. « Molly aurait pu être n’importe qui, ce qui compte réellement c’est ce qu’elle ressent par rapport à l’homme qu’elle aime. » Pari gagné pour Jerry Zucker qui a pu compter sur l’alchimie du duo pour faire de son film l’une des romances les plus captivantes de l’histoire du cinéma.

Afficher plus

Un tournage animé

Chaque réalisateur a sa propre façon de diriger un film. Pour Jerry Zucker, c’était important de laisser les acteurs s’exprimer et proposer leurs propres visions de chaque scène. Whoopi Goldberg déclare à son sujet : « Jerry Zucker a laissé mon esprit de comédienne errer parce qu’il sait ce que tu as en toi et il veut voir ce dont tu es capable par toi-même. » Patrick Swayze voit le tournage comme une occasion de confronter ses idées à celles du réalisateur : « J’aime les situations houleuses tant que la discussion ne tourne pas autour de l’égo mais tend vers un but commun : le film. J’adore me battre férocement pour mes idées et pour Jerry, qui n’est pas de ce genre, j’ai dû paraître un peu intense. Mais nous avions une très bonne relation de travail parce que j’avais entièrement confiance en sa vision et son esprit. »

Hamlet

Pour la rédaction du script, le scénariste Bruce Joel Rubin a pris appui sur une oeuvre que peu associent au film Ghost : Hamlet. La pièce de Shakespeare met en scène Hamlet, le prince qui cherche à se venger de la mort de son père, le roi. Ce dernier lui apparaît sous forme de fantôme pour lui révéler son assassinat et réveille la colère du fils. L’écrivain s’inspire de ce concept pour écrire Ghost : « Je voulais imaginer ce qui se passerait si, dans l’Amérique du XXème siècle, quelqu’un recevait la visite d’un fantôme qui lui demandait de venger sa mort. » Pour parfaire son scénario, Bruce Joel Rubin le retravaillera quatre-vingt dix fois avant d’en être pleinement satisfait.

Un carton au box-office

Une histoire d’amour passionnelle, du fantastique, un mystère à élucider… Ghost réunit tous les ingrédients du film à succès. D’ailleurs, il deviendra rapidement le deuxième film le plus prolifique de l’année 1990, juste après Terminator 2 et devant des longs-métrages iconiques comme Rocky 5 ou encore Edward aux mains d’argent. Recette totale au box-office ? 505 702 588 dollars pour un budget initial de 22 millions. Si beaucoup associent Patrick Swayze au professeur de danse Johnny Castle, les chiffres eux, dévoilent une toute autre tendance. En France, alors que Dirty Dancing plafonne à 400 000 entrées, Ghost dépassera les 3 millions lors de sa sortie à l’automne 1990.

https://youtube.com/watch?v=8uubih798tg%3Fembed_config%3D%257B%2522adsConfig%2522%253A%257B%2522adTagParameters%2522%253A%257B%2522iu%2522%253A%2522%252F5574%252Ffr-vogue-cp%252Fculture%252Fcinema%252Farticle%252FYoutube-PFP%2522%252C%2522cust_params%2522%253A%2522cms%253Dcopilot%2526site-name%253DVogue%2526market-name%253Dfrance%2526page-url%253Dhttps%253A%252F%252Fwww.vogue.fr%252Fculture%252Farticle%252Fghost-6-anecdotes-a-connaitre-sur-le-film-culte%2526page-template%253Darticle%2526article-id%253D5f72f54220de398ee2fc7dde%2526gallery-embeds%253Dno%2526content-type%253Dstandard%2526article-tag%253DActualit%25C3%25A9s%252CCin%25C3%25A9ma%2526experience%253Dcompass%2526category%253Dculture%2526subcategory%253Dcinema%2526video-embeds%253Dyes%2526ceros-embed%253Dno%2526platform%253Dweb%2526feature-flags%253Da2a-true%252CageGate-false%252CampNativeAds-false%252CarticleEmbedExternalLinks-false%252CarticleEmbedInlineArticles-true%252CarticleEmbedInlineGalleries-false%252CarticlePopInTag-false%252CatjsonArticleBody-false%252CautoplayYouTubeVideosOnVideoPage-false%252CcategorySubNavigation-false%252Cdinosaur-false%252CdisplayMoreArticles-false%252CdynamicAffiliateDisclaimer-false%252CdynamicAffiliateDisclaimerTop-true%252CfastAdsV6-false%252CgalleryStickyBottomAd-false%252CglobalAnalytics-false%252CgwaArticle-false%252ChideCerosEmbed-false%252CimageOverlay-false%252CjsonToObject-false%252ClogoVariation-%252CnativeShareLargeButtonOnTopper-true%252Cnewsletter-false%252ColdBrowserWarning-false%252CrecommendChangePopInTag-false%252CrefreshAds-false%252CregistrationWall-false%252CrelatedContentRecommendations-true%252CseoMetaRobots-true%252CslimNavigation-true%252CstickyBottomArticleAd-true%252CstickyBottomHomepageAd-false%252CstickyBottomTopicAd-false%252CstickyHeader-false%252CteadsNativeFallback-false%252CtopicNativeSlice-false%252CuserAccountNav-false%252CyieldToAds-false%252ConeTrust-true%252Csentry-true%252CshowAdsInGalleryBody-false%252CalwaysOnControlFlag-false%252CarticlePopInTag2-false%252CautoplayAndMuteVideosOnVideoPage-false%252CcerosRecommendations-true%252CtestMultivariant-A%2526kvid%253D8uubih798tg%2526video-embed-index%253D1%2522%257D%252C%2522nonPersonalizedAd%2522%253Afalse%257D%257D

Retrouvez aussi sur Vogue.fr :
Les meilleures comédies romantiques de tous les temps
Les meilleurs films de Patrick Swayze à voir absolument

Source: Lire L’Article Complet