Lifestyle

En vidéo : Simone Biles réalise (encore) l'exploit d'une figure non répertoriée en gymnastique féminine

La gymnaste la plus médaillée du monde a une fois de plus surpris ses fans en réalisant un triple backflip, figure encore non répertoriée dans le code de notation de la gymnastique féminine.

Samedi 19 septembre, Simone Biles s’est jointe à plusieurs autres gymnastes pour célébrer la Journée nationale de la gymnastique. À cette occasion, elle a dévoilé dans une vidéo une nouvelle figure sur laquelle elle travaillait depuis quelques temps : le triple backflip. Cette figure consiste à faire trois flips arrière d’affilée dans les airs. Un exploit auquel la gymnaste a ajouté une autre difficulté en la réalisant en position piquée, c’est à dire jambes tendues par opposition aux genoux pliés.

Quadruple médaillée d’or aux Jeux de Rio

Une fois de plus, la quadruple médaillée d’or – plus une de bronze – des Jeux olympiques de Rio repousse les limites de sa discipline. En effet, si ce saut périlleux existe déjà dans le code de notation de la gymnastique masculine, il n’est pas encore répertorié pour les femmes. En cause, la difficulté extrême de cette acrobatie qui requiert une grande puissance physique. Après sept semaines d’arrêt des entraînements à cause de la pandémie de Covid-19, l’athlète américaine revient en force et démontre qu’elle conserve sa supériorité dans la discipline. En août 2019, elle avait déjà réussi une figure jusqu’alors réalisée uniquement par les gymnastes masculins : le triple-double.

Mondialement connue depuis sa performance aux Jeux de 2016, l’athlète d’1m42 est devenue en octobre 2019, la gymnaste la plus médaillée de l’histoire avec 19 médailles d’or mondiales, trois en argent et trois en bronze, selon le site Sport24. Une collection de récompenses à laquelle aurait dû s’ajouter cette année quelques médailles olympiques. Les dernières pour la gymnaste texane de 23 ans qui souhaite participer aux Jeux de Tokyo en 2021. «J’ai commencé à m’entraîner dans ce but», a-t-elle confirmé dans une interview au Vogue américain en août 2020.

Source: Lire L’Article Complet