Lifestyle

En changeant vos draps, vous commettez probablement ces erreurs d'hygiène

Sans le savoir, vous commettez probablement des erreurs quand vous changez vos draps. Un médecin hygiéniste passe en revue les faux pas les plus courants au moment de leur entretien.

Vous passez environ huit heures par nuit dans vos draps et avez certainement hérité de mauvais réflexes au moment de les laver. «Quand on nettoie son linge de lit, on considère une boucle qui va de l’utilisation des draps à leur rangement dans les placards. Cette boucle alterne une gestion du sale dans un premier temps jusqu’au lavage, puis une gestion du propre à partir du séchage», détaille Hervé Soule, médecin hygiéniste hospitalier. Tout au long de ce cycle, des erreurs simples peuvent être commises qui peuvent être à l’origine d’infections.

Porter le linge sale contre soi

Au moment de retirer ses draps pour les laver, on évite de les agiter dans toute la pièce et on les laisse à part une fois retirés. «Le bon sens voudrait qu’on ne jette pas son linge de lit dans tous les sens, au risque de mettre des bactéries ou des virus en suspension dans la pièce», explique Hervé Soule.

«Au moment du transport du linge sale, certaines personnes ne prennent pas de panière et le portent directement contre leur tenue, ajoute le médecin. D’autres utilisent la même panière pour transporter le linge propre et le sale, c’est une erreur.» Le praticien le rappelle : il est important de séparer le propre et le sale.

En vidéo, 10 micro-changements à adopter pour une meilleure hygiène de vie

Un mauvais choix de lessive

Certains vont opter pour une lessive désinfectante pensant qu’elle éradiquera toutes les bactéries. Un réflexe assez illusoire pour le médecin hygiéniste : «Pour être sûr qu’un produit désinfecte, il faut vérifier sa concentration une fois qu’il est dilué et la durée de contact avec le linge, ce qui n’est pas possible, avertit-il. On s’imagine qu’une lessive désinfectante agira davantage mais une “basique” suffira largement».

De mauvaises habitudes de lavage

Concernant la température, Hervé Soule recommande de laver son linge à plus de 40°C. «La température est celle de l’eau, pas celle du linge. En dessous de cette température, les microbes présents ne sont pas tués», prévient-il. À privilégier donc, un lavage entre 40 et 60 degrés.

Quid de la fréquence ? «Quand on a une bonne hygiène corporelle, laver ses draps tous les quinze jours est déjà très bien», rappelle le médecin. Si les lavages sont trop espacés, de mauvaises odeurs liées entre autres à la transpiration durant la nuit, peuvent notamment proliférer. «Souvent, les gens lavent plus leurs draps à cause de l’odeur que de la saleté visible, cette dernière peut pourtant être responsable de la prolifération de bactéries», admet-il.

Laisser ses draps dans la machine à laver

Une des erreurs les plus courantes est de laisser son linge dans le tambour de la machine à laver à la fin du nettoyage, dans le cas où elle a été lancée le matin et que l’on n’est pas présent au moment où elle se termine, par exemple. «Cela risque de provoquer de mauvaises odeurs», rappelle le médecin. Dans une machine à laver, certains éléments comme les tuyaux de raccordement s’encrassent au fil des lavages, et empirent le phénomène des mauvaises odeurs. D’où la nécessité de les faire changer régulièrement, quand les effluves deviennent trop nauséabonds.

Un séchage aléatoire

Pour un séchage optimal, Hervé Soule recommande d’étendre le linge dehors à l’air libre, quand c’est possible. Le cas échéant, on opte pour un endroit propre. «On évite absolument les pièces avec de la poussière ou des salissures», recommande-t-il.

Des erreurs au moment du rangement

«Une fois séché, le linge de lit doit être placé dans un contenant dans lequel il ne sera pas en contact avec du linge sale. Il doit aussi être manipulé avec des mains propres», indique-t-il.

En matière de rangement, on glisse ses draps dans une armoire fermée et un endroit sec. «On évite de les stocker sur des étagères exposées à la poussière, conclut Hervé Soule. On les protège également des endroits humides et de toute projection d’eau ou de vapeur.»

Source: Lire L’Article Complet