Lifestyle

Coronavirus : Jean Castex annonce un possible reconfinement

Interviewé par Léa Salamé et Nicolas Demorand, le Premier ministre, a évoqué ce mercredi matin, une possibilité de revenir à un confinement total pour certains Français, si le nombre de malades ne réduit pas. Une décision difficile, que Jean Castex veut à tout prix éviter.

Restez informée

Et si l’été n’avait pas que du bon ? Au micro de France Inter, le Premier ministre, Jean Castex a annoncé ce matin que le risque de reconfinement n’était pas à minimiser. Le chef du gouvernement a partagé son inquiétude face à l’épidémie de la Covid-19, qui semble loin d’être terminée. “Il y avait 1000 cas par jour, il y a encore quelques semaines, qui étaient diagnostiquées. Aujourd’hui, on est autour de 3000” a-t-il précisé tout en nuançant : “les admissions en réanimation progressent, mais extrêmement lentement”.

Face à de tels chiffres, le Premier ministre a rappelé l’importance du masque et du respect des gestes barrières. “Lutter contre une épidémie de la nature de celle que nous affrontons est un défi collectif” a-t-il lancé au micro de Léa Salamé et de Nicolas Demorand. “Il faut expliquer à toutes les Françaises et les Français, y compris les “anti-masques” que le masque est extrêmement utile. Et, à la limite, s’ils ne le croient pas pour eux-mêmes, qu’ils pensent aux autres.” 

Le gouvernement ne veut surtout pas d’un reconfinement

Depuis quelques semaines, de nouvelles décisions sont prises par les autorités locales, et ce, en accord avec le gouvernement. Considérée comme un cluster, la ville de Marseille augmente, par exemple, le nombre de restrictions, et ce, dès ce mercredi 26 août. En plus du port du masque obligatoire, les bars et restaurants ont désormais l’obligation de fermer de 23 heures à 6 heures du matin. Une décision qui s’étend au département des Bouches-du-Rhône tout entier.

À quelques jours de la rentrée des classes, Jean Castex assure vouloir “retrouver une vie normale”. Résultat : la retour sur les bancs de l’école se fera bien ce mardi 1er septembre. Pourtant, si le nombre de personnes testées positives au coronavirus ne cesse pas d’augmenter, reconfiner les Français paraît plausible. “Nous avons envisagé tous les scénarios, affirme le Premier ministre, en parlant de ces dernières réunions avec son gouvernement, y compris des reconfinements locaux, qui, je l’espère seront temporaires”.

Ce qui s’est donc passé à Barcelone, ou à Lisbonne, pourrait alors très bien voir le jour dans certains départements de France. Cependant, il précise que cela n’est pas l’objectif et se dit prêt à tout pour éviter cela. “Les conséquences économiques, sociales, individuelles, parfois même psychologiques ont été particulièrement lourdes.” 

Source: Lire L’Article Complet