Lifestyle

Comment engager une discussion sur Tinder ? L’appli a la solution pour vous

  • La fiction interactive Swipe Night permettra aux utilisateurs de se divertir tout en augmentant leurs matchs.
  • A son lancement aux Etats-Unis, fin 2019, les matchs ont augmenté de 26 % par rapport à un week-end classique.
  • Vous n’aurez plus jamais de souci pour trouver un sujet de discussion… ou pas.

Va-t-on découvrir une série made in Tinder ? Ou une nouvelle fonctionnalité de la célèbre appli pour gonfler ses matchs ? Un peu des deux… Présenté aux médias internationaux ce jeudi et disponible au public le 12 septembre, Swipe Night a tout d’un petit mystère. Lancé aux Etats-Unis fin 2019, avec un certain succès, l’événement débarque désormais en France et espère bien vous trouver des rendez-vous galants.

Présentée par l’application de dating comme une fiction interactive, Swipe Night a un double intérêt : divertir tout en permettant d’augmenter les matchs. Un slogan qui a tout pour faire rêver les célibataires. Rappelons que le 19 avril en France, « les utilisateurs ont envoyé en moyenne 72 % de messages en plus par rapport au début de la période de
confinement », selon l’application. La pandémie du
coronavirus a chamboulé les relations sociales et a alimenté le désir de rencontre.

Une fiction apocalyptique ambiance « Cloverfield »

Sous la forme d’une petite série interactive, dont 20 Minutes a vu le premier épisode, l’utilisateur peut swiper (balayer l’écran vers la droite ou vers la gauche) pour influencer la suite de l’histoire. Pensé pour la génération Z (18-25 ans), le cœur de cible de Tinder, l’équipe s’est entourée de la réalisatrice de 24 ans Karena Evans qui a plusieurs clips de Drake à son actif et de Nicole Delaney (Big Mouth,
Netflix) et Brandon Zuck (Five Points,
Facebook Watch) à l’écriture. Résultat : une fiction apocalyptique ambiance Cloverfield qui surfe sur la question : « Que feriez-vous si c’était la fin du monde ».

« Nous avons regardé quels types d’histoires la génération Z préférait regarder, raconte Paul Boukadakis, vice-président des opérations spéciales chez Tinder. Les dystopies et les fims dans lesquels le destin est en suspens revenaient sans cesse. Dans les études sur les utilisateurs que nous avons menées, nous avons découvert que les membres de la jeune génération utilisaient déjà cette question sur la fin du monde pour briser la glace ». Et le thème a une résonance encore plus forte depuis le début de la pandémie qui a donné un coup de projecteur aux théories de l’effondrement et à la collapsologie.

Une fiction pour engager la discussion

Pour Jenny Mccabe, directrice de la communication, la magie de Swipe Night arrive dans un second temps. Après le visionnage. N’oublions pas que nous parlons d’une appli de rencontres dont l’objectif est de jouer les Cupidon. La série apporte un sujet de discussion sur un plateau d’argent : il est plus facile d’engager la conversation lorsque l’on vient de vivre la même expérience. La preuve : lorsque Swipe Night a été lancée aux Etats-Unis, fin 2019, les matchs ont augmenté de 26 % et les interactions de 12 % par rapport à un week-end classique.

Les trois parties de la fiction seront diffusées trois week-ends d’affilée à partir du 12 septembre directement sur l’application (à travers un bouton dédié). Finalement, l’amour se cache peut-être dans la fiction.

Source: Lire L’Article Complet