Lifestyle

Circuits courts, épiceries fines… Les nouvelles tendances en matière de consommation

Ces dernières années, nos consciences ont été vivement titillées. Santé, environnement, éthique… Impossible d’ignorer les répercussions engendrées par nos choix de consommation. Doucement mais sûrement, on s’imprègne des bons réflexes pour changer nos habitudes et mieux consommer au quotidien. 

On s’équipe zéro déchet

Pour des courses plus responsables, on allège au maximum le plastique et les emballages inutiles. Comment ? En se servant le plus possible au rayon vrac et en apportant ses propres contenants. Pour éviter d’acheter des sacs en plastique à chaque passage en caisse, on se munit également d’un sac suffisamment grand pour y glisser toutes nos emplettes. Le modèle le plus tendance du moment ? Le Pliage® Filet de Longchamp ! La célèbre Maison parisienne s’est associée à Filt, le spécialiste normand des filets à provisions en coton, pour réinterpréter son fameux sac Le Pliage® dans une version décalée qui ne manque pas de style. Derrière ce nouvel accessoire collector – déjà adopté par toutes les filles en vogue – l’envie de mettre à l’honneur la qualité et le savoir-faire français, mais aussi, le désir de faire passer un message fort : “Less is More”, place à une consommation plus réfléchie et plus responsable. On salue forcément l’initiative ! 

On file au marché dès que possible

Nos vies à mille à l’heure font qu’on ne peut pas toujours se rendre au marché. Mais quand l’emploi du temps le permet : quel plaisir d’arpenter les étals colorés des producteurs ! Contrairement à une virée au supermarché, on peut prendre le temps de parler avec les commerçants, de se renseigner sur la provenance des produits, leur saisonnalité… Et ça change tout ! En plus d’être meilleurs pour le palais, les produits de saison sont aussi nettement meilleurs pour la santé car plus riches en vitamines et minéraux. Autre avantage : ils permettent de varier les plaisirs et de ne pas toujours tourner autour des mêmes aliments (pommes de terre, tomates, carottes…).

On privilégie les petits producteurs locaux 

Vous avez loupé le jour de marché ? Renseignez-vous sur les petits producteurs installés près de chez vous. Lorsque les fruits et légumes sont produits à proximité, ils ne parcourent pas des kilomètres et des kilomètres pour arriver jusque dans nos cuisines. Ils ne sont pas non plus cultivés sous serres chauffées, un mode de culture très coûteux en carbone. Idem pour la viande, rien de mieux que de s’approvisionner près de chez soi pour s’assurer des conditions d’élevage et du sérieux de l’éleveur. En réduisant les intermédiaires et en privilégiant les circuits courts, on fait du bien à la planète et on soutient l’économie locale par la même occasion. En bref, on y gagne sur tous les plans !

On pousse la porte des épiceries fines

Pour se régaler avec des produits de qualité, direction les épiceries fines !  Ces cavernes d’Ali Baba permettent souvent de dénicher des produits artisanaux uniques et savoureux, concoctés dans le respect des savoir-faire traditionnels. Rien à voir avec des aliments produits de façon industrielle, bourrés d’additifs et d’exhausteurs de goût néfastes pour la santé. C’est vrai que les prix sont un peu plus élevés que dans un supermarché classique mais l’expérience gustative est incomparable. On s’y rend de temps en temps pour se faire un petit plaisir gourmand.

Source: Lire L’Article Complet