Lifestyle

À Cannes, le festival de courts-métrages "Tous en short" s'offre une version 100% numérique

Ils n’ont pas baissé les bras. Malgré les contraintes sanitaires, les organisateurs de Tous en short ont maintenu la neuvième édition de ce rendez-vous, un festival de courts-métrages inter-BTS, organisé par des élèves de Cannes. Durant deux jours, l’équipe s’est réunie dans l’appartement de l’une des étudiantes où ont été aménagés un plateau et une régie. Les membres du jury intervenaient par écran interposés. Six films au lieu de 50 ont été présentés pour cette édition atypique, mais qui a bel et bien existé, grâce à la volonté et la motivation de ces futurs professionnels de l’image. 

Masterclass en ligne

Des conditions atypiques qui ont même permis de proposer quelques nouveautés, comme des masterclass sur des thèmes d’actualité comme “Le cinéma et la culture au temps du Covid” et “La place des femmes dans l’audiovisuel”. Cette année, le jury 100% féminin était notamment composé de la critique de cinéma Claire Diao et de la compositrice Anne-Sophie Versnaeyen. 

“On tenait à féliciter les équipes car elles ont réussi à faire des films malgré les circonstances très compliquées”, explique Pascale Marin, membre du jury et chef opératrice. Parmi les courts-métrages en compétition, certains se sont inspirés de l’actualité, comme Gros mort, où un policier qui verbalise un couple pour non-port du masque ne remarque pas que l’un des deux est mort.

Une édition que les étudiants du BTS de Cannes n’oublieront pas. Mais tous espèrent se retrouver l’an prochain en présentiel. 

Source: Lire L’Article Complet