Lifestyle

Avec quels tenues porter ses bijoux ? Kate Moss nous donne ses meilleurs conseils | Vogue Paris

Peu de gens aiment les bijoux autant que Kate Moss. Le super top collectionne des pièces qui brillent depuis qu’elle a commencé à poser à l’âge de 14 ans, et a maintenant transformé sa passion en une collaboration de haute joaillerie avec Messika, la maison parisienne de luxe. Interview.

Il n'est pas surprenant que Kate Moss et la créatrice Valérie Messika se soient immédiatement entendues lorsque Kate a posé pour une campagne de la marque l'année dernière. Valérie Messika elle-même porte des bijoux avec la même aisance sexy qui définit Kate, ajoutant une dose de cool french-girl au boho chic de Moss.

© Marin Laborde

En quelques années seulement, Messika a réussi à devenir l'une des marques incontournables pour les femmes qui achètent elles-mêmes leurs diamants qu'elles souhaitent pouvoir porter tous les jours. Et compte Beyoncé et Gigi Hadid parmi ses hordes de fans. "J'aime l'esthétique de Valerie, elle conçoit très certainement des créations en pensant aux femmes", souligne Kate Moss"Ses pièces sont modernes et jeunes et toujours confortables à porter, ce qui est vraiment important."

Afficher plus

Kate raconte que son premier achat de bijoux important a été effectué chez Pennisi, un secret d'initié d'un bijoutier d'art à Milan. Cette première expérience a façonné son approche de la collection de bijoux depuis lors. Partageant ses meilleurs conseils pour les collectionneurs en herbe, Kate déclare : "Je recommande vivement aux gens de chercher des bijoux lorsqu'ils sont en voyage, c'est quelque chose que je fais toujours et j'ai des endroits préférés où je retourne chaque fois que je suis dans cette ville particulière. De plus, les magasins d'antiquités et les marchés sont incroyables si vous aimez les pièces vintage, comme moi".

© Marin Laborde

Kate Moss, qui a été photographiée portant la collection par son compagnon photographe Nikolai von Bismarck, souligne que le fait de s'acheter des bijoux lui donne le sentiment d'avoir du pouvoir. Et comment veut-elle que les porteurs de cette collection se sentent ? "Confiance, décadence et pouvoir". Une idée à laquelle nous pouvons toutes nous rallier. 

Et quand Kate Moss a choisi ses pièces préférées de la collection et a partagé ses meilleurs conseils sur la façon de les porter pour le British Vogue, voici ce que ça donne :

1. Le collier en or et diamants Messika by Kate Moss

Messika by Kate Moss yellow gold and diamond sautoir necklace

"J'adore les tassels, et ce collier a été inspiré par des pièces que j'ai des années 20 et 70. Messika a créé une version moderne de ces classiques. Je le porterais à l'envers avec une robe sans dos, le summum du chic".

2. Le bracelet de bras en or et diamants Messika by Kate Moss

Messika by Kate Moss yellow gold and diamond arm bracelet

"Ce bracelet de bras a été inspiré par des pièces similaires que j'ai dans ma propre collection. J'aime l'aspect ludique du mouvement dans les bijoux. Il doit être porté sur le haut du bras, c'est l'accessoire parfait pour s'associer à un bikini au soleil".

3. Le bracelet en or et diamants Messika by Kate Moss

Messika by Kate Moss yellow gold and diamond bracelet

"J'adore les diamants taille baguette, et l'un de mes looks quotidiens est de porter beaucoup de bracelets et de joncs empilés, ce pour quoi cette pièce fonctionne vraiment bien. Je la porterais avec un pantalon taillé et une chemise en soie".

4. Le bracelet graphique en or blanc et diamants Messika by Kate Moss

Messika by Kate Moss white gold and diamond bracelet

“Il y a une délicate complexité dans les pièces de cette parure, qui a été inspirée par les années 20. Le nœud donne une impression plus détendue. Je le porterais avec un T-shirt et un jean.”

5. Les boucles d'oreilles en or, diamants et malachites Messika by Kate Moss

Messika by Kate Moss yellow gold, diamond and malachite earrings

"Ces boucles d'oreilles sont tellement magnifiques et inspirées par mon amour pou les pierres vertes et un style de vie bohème. Je m'imagine les porter à Ibiza pour déjeuner sur la plage, coiffée d'une longue robe fluide".

6. La bague en or blanc et diamants Messika by Kate Moss

Messika by Kate Moss white gold and diamond ring

"J'ai de nombreuses pièces indiennes dans ma collection personnelle qui ont été l'inspiration pour cette bague, nous l'avons sertie dans de l'or blanc pour lui donner une touche de modernité. C'est une pièce tellement affirmée qu'elle compléterait un look de soirée porté avec une robe de cocktail noire".

© Marin Laborde

Article initialement publié sur Vogue British : These Are Kate Moss’s Favourite Pieces From Her Collaboration With Messika, Purveyors Of Sexy, French-Girl Diamonds

A retrouver aussi sur Vogue.fr : 
Son ultime conseil de style, ses icônes… Kate Moss répond à nos questions mode dans un entretien très exclusif 

Plus de Vogue en vidéo : 

https://youtube.com/watch?v=RrBIsm3lku8%3Fembed_config%3D%257B%2522adsConfig%2522%253A%257B%2522adTagParameters%2522%253A%257B%2522iu%2522%253A%2522%252F5574%252Ffr-vogue-cp%252Fjoaillerie%252Fportrait%252Farticle%252FYoutube-PFP%2522%252C%2522cust_params%2522%253A%2522cms%253Dcopilot%2526site-name%253DVogue%2526market-name%253Dfrance%2526page-url%253Dhttps%253A%252F%252Fwww.vogue.fr%252Fjoaillerie%252Farticle%252Fkate-moss-nous-donne-ses-meilleurs-conseils-pour-assortir-ses-bijoux-a-sa-tenue-messika%2526page-template%253Darticle%2526article-id%253D5f648cd9ce8e926c4f517a86%2526gallery-embeds%253Dno%2526content-type%253Dstandard%2526article-tag%253DActualit%25C3%25A9s%252Cbijoux%252CKate%2520Moss%2526experience%253Dcompass%2526category%253Djoaillerie%2526subcategory%253Dportrait%2526video-embeds%253Dyes%2526ceros-embed%253Dno%2526platform%253Dweb%2526feature-flags%253Da2a-true%252CageGate-false%252CampNativeAds-false%252CarticleEmbedExternalLinks-false%252CarticleEmbedInlineArticles-true%252CarticleEmbedInlineGalleries-false%252CarticlePopInTag-false%252CatjsonArticleBody-false%252CautoplayAndMuteVideosOnVideoPage-false%252CcategorySubNavigation-false%252Cdinosaur-false%252CdisplayMoreArticles-false%252CdynamicAffiliateDisclaimer-false%252CdynamicAffiliateDisclaimerTop-true%252CfastAdsV6-false%252CgalleryStickyBottomAd-false%252CglobalAnalytics-false%252CgwaArticle-false%252ChideCerosEmbed-false%252CimageOverlay-false%252CjsonToObject-false%252ClogoVariation-%252CnativeShareLargeButtonOnTopper-true%252Cnewsletter-false%252ColdBrowserWarning-false%252ComitCanonicalsFromPaginatedTags-false%252CrecommendChangePopInTag-false%252CrefreshAds-false%252CregistrationWall-false%252CrelatedContentRecommendations-true%252CseoMetaRobots-true%252CslimNavigation-true%252CstickyBottomArticleAd-true%252CstickyBottomHomepageAd-false%252CstickyBottomTopicAd-false%252CstickyHeader-false%252CteadsNativeFallback-false%252CtopicNativeSlice-false%252CuserAccountNav-false%252CyieldToAds-false%252ConeTrust-true%252Csentry-true%252CshowAdsInGalleryBody-false%252CalwaysOnControlFlag-false%252CarticlePopInTag2-false%252CcerosRecommendations-true%252CtestMultivariant-A%2526kvid%253DRrBIsm3lku8%2526video-embed-index%253D1%2522%257D%252C%2522nonPersonalizedAd%2522%253Afalse%257D%257D
Source: Lire L’Article Complet