Lifestyle

Asthme : les astuces de naturopathe pour mieux supporter les crises

L’asthme se manifeste par des crises avec des gênes respiratoires, une respiration sifflante, une toux sèche ou encore une sensation d’oppression à la poitrine. Émilie Kapps, naturopathe, nous révèle plusieurs conseils pour apaiser cette maladie respiratoire.

Restez informée

En France, 4 millions de personnes sont touchées par l’asthme. Cette maladie respiratoire chronique est causée par une inflammation des bronches. Elle se caractérise par des crises comprenant des épisodes de gêne respiratoire, une respiration sifflante, une toux sèche et une sensation d’oppression à la poitrine. Selon l’individu, les crises peuvent durer de quelques minutes à plusieurs heures.

L’asthme est une maladie multifactorielle qui peut être déclenchée par des facteurs génétiques ou environnementaux tels que :

  • les allergènes extérieurs comme le pollen et les moisissures
  • les allergènes présents dans les habitations comme les acariens, les squames et les moisissures
  • les infections respiratoires
  • les irritants respiratoires tels que la fumée du tabac, la pollution de l’air et les irritants présents sur le lieu de travail
  • l’air froid
  • les exercices physiques
  • certains médicaments

“Ce qui est dur dans l’asthme, c’est le ressenti. L’impression de ne pas pouvoir respirer et vider sa poitrine avec ce sifflement. Quand ce n’est pas un asthme allergique, ça intervient souvent chez des individus nerveux ou anxieux”, explique Émilie Kapps, naturopathe. La spécialiste nous dévoile plusieurs conseils pour apaiser naturellement une crise d’asthme.

Quels sont les bienfaits de l’alimentation sur les crises d’asthme ?

D’après Émilie Kapps, en médecine chinoise, les poumons et les bronches sont reliés aux intestins. “Lorsque l’asthme est dû à une allergie, on traite le facteur allergisant. S’il s’agit d’un asthme anxieux, on traite le stress pour atténuer les crises. Pour soulager une personne asthmatique, on peut également travailler sur les intestins. On va donc apporter des changements à l’alimentation”, précise la naturopathe.

Elle préconise notamment de supprimer les laitages, la viande rouge ainsi que les féculents. “Pour prendre soin des intestins, on va se focaliser sur la muqueuse et la flore intestinale grâce aux probiotiques. Je conseille notamment de consommer du kéfir, du lait fermenté, des olives, des cornichons, de la choucroute ou encore de la soupe miso”, ajoute Émilie Kapps.

Elle recommande également les aliments non-fibreux et cuits vapeurs comme l’endive, la carotte, le blanc de poireau, le coeur de salade, la betterave rouge, les haricots verts, la courgette, la tomate, l’aubergine pelée, le potiron, la citrouille ou encore l’avocat. Pour éviter les dysfonctionnements de la flore intestinale, vous pouvez également consommer de l’huile de coco. Avec ses propriétés antifongiques, elle détruit les mauvaises bactéries qui dérèglent la flore intestinale.

Asthme : quels sont les remèdes naturels pour mieux vivre les crises ?

Il n’existe aucune plante qui traite uniquement l’asthme. Elles permettent soit de prendre soin de toute la sphère ORL (L’Oto-Rhino-Laryngologie) ou soit des bronchites. Ces plantes aident à mieux respirer et à calmer les épisodes de gêne respiratoire.

Émilie Kapps recommande notamment la boswellia pour son action anti-inflammatoire. Vous pouvez mélanger quatre à cinq gouttes de cette huile essentielle avec une cuillère à café d’huile végétale d’amande douce. Avant de l’appliquer sur votre peau, testez le mélange sur le pli du coude pour éviter les réactions allergiques. Cette huile essentielle est également un antiseptique aérien. Vous pouvez donc la diffuser chez vous pour nettoyer et dépolluer l’air ambiant.

Une autre huile essentielle soulage également les crises d’asthme : l’huile essentielle d’oignon. Deux fois par jour, vous pouvez verser une goutte sur un morceau de sucre avant de l’ingérer. Cette huile essentielle a une bonne action sur les intestins. “Vous pouvez suivre ce traitement jusqu’à l’amélioration des symptômes. Si vous ne supportez pas l’huile essentielle, la plante d’oignon existe aussi en gélules. Vous pouvez en prendre deux avant chaque repas”, précise Émilie Kapps.

Il existe également des tisanes et des infusions qui aident à soulager les bronches ainsi que les poumons. Émilie Kapps cite notamment :

  • le bourgeon de sapin : le matin et le soir, préparez une infusion avec une cuillère à soupe de plantes séchées. Le sapin est une plante qui soulager la sphère ORL. Vous pouvez suivre cette cure jusqu’à ce que les manifestations se calment.
  • le capillaire de Montpellier : Émilie Kapps conseille de boire deux à trois tasses pour traiter les affections respiratoires. Versez une cuillère à soupe de plantes séchées et laissez infuser pendant dix minutes.
  • l’alliaire : cette plante est expectorante, ce qui signifie qu’elle tempère la toux et soulage l’asthme. Vous pouvez boire deux à trois tasses par jour en dehors des repas. Pour ce faire, versez une cuillère à soupe de plantes séchées et préparez une tisane.

La pratique d’une activité physique pour soulager les crises d’asthme

Le cyclisme et le running sont des sports idéaux pour les personnes asthmatiques, car ils développent la capacité volumétrique des poumons et ouvrent la cage thoracique. Pour les initiés du jogging, Émilie Kapps conseille d’intensifier les séances à deux fois par semaine. Si vous êtes novice, vous pouvez aller courir une fois par semaine en augmentant progressivement les entraînements.

Merci à Émilie Kapps, naturopathe.

Source: Lire L’Article Complet