Lifestyle

Affaire Christian Quesada : l’ancien champion des 12 coups de midi condamné à 3 ans de prison

Ce mercredi 8 avril, Christian Quesada a été condamné à trois ans de prison pour corruption de mineures et détention et diffusion d’images à caractère pédopornographique.

Ce mercredi 8 avril, Christian Quesada, mis en examen en mars 2019, a été jugé, confinement oblige, par visioconférence et lors d’une audience en huis clos pour corruption de mineur et diffusion et détention d’images à caractère pédopornographique. Et avant même que le procès événement ouvre, il a eu le droit à son premier rebondissement. En effet, Christian Quesada n’est désormais plus défendu par maître Christophe Camacho.

Ce sont nos confrères du Progrès qui dévoilent les coulisses de cette séparation. Arrivé un peu en avance, l’avocat a souhaité s’entretenir avec celui qui était encore son client avant l’ouverture du procès. L’entretien a duré une vingtaine de minutes puis maître Christophe Camacho a quitté le palais de justice et est monté sur la moto. "Je ne suis plus son avocat", a-t-il seulement lâché ajoutant que l’ancien champion des 12 coups de midi et lui n’étaient pas d’accord "sur la manière d’aborder le dossier".

Reconnu coupable de corruptions de mineures et de détention et diffusion d’images pédopornographiques

C’est depuis la prison de Bourg-en-Bresse, où il est incarcéré depuis plus d’un an, que Christian Quesada a répondu aux questions des trois juges et du procureur en charge de son procès. En fin de journée, ces derniers ont rendu leur verdict : Christian Quesada est condamné à trois ans de prison et à cinq ans de suivi socio-judiciaire, à l’issue de sa peine. Il a été reconnu coupable de corruptions de mineures sur quatre jeunes filles, entre le 1er avril 2017 et le 25 mars 2019, et d’avoir détenu mais aussi diffusé des images pédopornographiques. Une circonstance aggravante a été ajoutée avec l’utilisation d’un réseau de communications électroniques.

Source: Lire L’Article Complet