Célébrités

Wejdene s'explique sur la grosse faute de français dans son tube Anissa

Invitée ce jeudi 3 septembre dans Quotidien, Wejdene a été interrogée sur les paroles de son tube Anissa. Elle a donc évoqué sa fameuse faute de français (« Tu hors de ma vue ») et révélé au passage qu’elle l’avait volontairement laissée.

Wejdene

A 16 ans et en seulement quelques chansons, Wejdene est devenue une jeune artiste extrêmement populaire. Propulsée par un challenge sur le réseau social TikTok, l’adolescente a sorti en mai dernier un clip qui cumule des dizaines de millions de vues sur YouTube. Dans Anissa, une chanson inspirée d’une histoire vraie, elle raconte comment son petit ami l’a trompée avec sa cousine sur un rythme particulièrement entraînant. Enorme carton, carrément reprise par Jean-Luc Mélanchon, cette œuvre musicale a marqué le lancement du phénomène Wejdene, qui n’est pas près de s’arrêter : la chanteuse a renouvelé son succès avec le single Coco, et sortira le 28 septembre prochain son premier album, 16. En attendant, elle a accepté ce jeudi 3 septembre l’invitation de l’équipe de Quotidien pour se confier sur son impressionnant et fulgurant succès.

Wejdene revient sur sa grosse faute dans Anissa

Yann Barthès a cherché à comprendre comment une énorme faute s’était retrouvée dans les paroles d’Anissa. Dans son tube, Wejdene chante en effet ceci : « Tu prends tes caleçons sales et tu hors de ma vue. » L’animateur de Quotidien l’a donc lancée là-dessus. « Il n’y avait pas assez de place pour le verbe ? », a-t-il demandé à son invitée. « Ben j’étais pas au courant qu’il fallait un verbe, en fait… », a-t-elle répondu. « Mais non… C’est une création ! », a répliqué Yann Barthès, incrédule. « Non, je vous jure que je ne savais pas, a insisté Wejdene. En gros quand j’ai écrit la phrase, je voulais dire “Hors de ma vue”. Moi j’ai rajouté le “tu” parce que je pensais que ça allait être français, “tu hors de ma vue”. » Soufflé, l’animateur a considéré que c’était « presque de la poésie ». La chanteuse a approuvé : « Ouais. C’est la phrase de Wejdene, voilà, c’est ma phrase ! » L’artiste a toutefois précisé que son directeur artistique avait relevé la faute lors de l’enregistrement de la chanson : « On était au studio, il m’a dit : “Il manque un verbe.” Je me suis voilée la face, j’ai fait : “Oh c’est bon, j’ai la flemme, on laisse comme ça…” Et pour moi c’était français, du coup je l’ai laissée ! » Une anecdote qui n’a pas forcément fait rire le public de Quotidien, car la jeune femme a été visée par de nombreux messages méprisants et agressifs de la part de certains téléspectateurs…

Source: Lire L’Article Complet