Célébrités

Vitaa revient sur sa traversée du désert et dévoile les propos difficiles auxquels elle a dû faire face !

Alors que Vitaa enchaîne les succès avec Slimane ou encore en trio avec Camélia Jordana et Amel Bent, la chanteuse de 38 ans revient sur les années les plus compliquées de sa carrière et dévoile ce qu’elle ne supportait pas d’entendre à ce moment-là.

Le succès de Vitaa est incontestable. La chanteuse multiplie les tubes, notamment dernièrement en duo avec Slimane pour leur album commun VersuS, classé disque de Diamant. Le succès amenant le succès, Vitaa prépare déjà un nouvel opus. Toujours accompagnée, l’auteure-compositeure-interprète a récemment annoncé qu’elle préparait un CD pour juin, avec ses deux copines Camélia Jordana et Amel Bent. Le trio a d’ailleurs dévoilé le premier single : Marine, une reprise d’un titre de Diam’s. C’est d’ailleurs en travaillant avec la rappeuse que Vitaa avait connu ses premières gloires, qui ne souvient pas du tube Confessions Nocturnes de 2006. Un triomphe fulgurant, suivi d’un album solo tout aussi populaire… Mais après cela, Vitaa a connu un sérieux passage à vide… et certaines remarques la heurtaient particulièrement.

  • Cyril Hanouna révèle son lien inattendu avec les parents piégés par Greg Guillotin dans le pire gendre

    Télé Loisirs

  • Vulnérables – 7 avril

    Télé Loisirs

  • Un acheteur tacle gentiment Julien Cohen dans Affaire Conclue

    Télé Loisirs

  • Top chef : comment l'émission de M6 évite-t-elle le gâchis alimentaire ?

    Télé Loisirs

  • Steevy Boulay et son désamour pour la politique : "Je ne vote pas"(VIDEO)

    Télé Loisirs

  • La chanteuse Hoshi raconte dans Clique les menaces dont elle est victime

    Télé Loisirs

  • Le souper – 27 septembre

    Télé Loisirs

  • Loft Story, 20 ans après ! – 8 avril

    Télé Loisirs

  • Dix secrets sur… Les feux de l'amour !

    Télé Loisirs

  • Tout savoir sur Sofiane Tadjine Lambert

    Télé Loisirs

  • Le Prisonnier se dévoile dans Previously, le podcast de Télé-Loisirs

    Télé Loisirs

  • Agustin Galiana répond à toutes les questions des fans

    Télé Loisirs

  • Dîners clandestins : Pierre-Jean Chalençon admet qu'il "n'aurait peut-être pas dû"

    Télé Loisirs

  • MA VIE AVEC LIBERACE – 12 mars

    Télé Loisirs

  • Will I Am s'exprime sur le retour des Black Eyed Peas

    Télé Loisirs

  • À couteaux tires – 20 novembre

    Télé Loisirs


  • Cyril Hanouna révèle son lien inattendu avec les parents piégés par Greg Guillotin dans le pire gendre
    Cyril Hanouna révèle son lien inattendu avec les parents piégés par Greg Guillotin dans le pire gendre


    Télé Loisirs


  • Vulnérables – 7 avril
    Vulnérables – 7 avril


    Télé Loisirs


  • Un acheteur tacle gentiment Julien Cohen dans Affaire Conclue
    Un acheteur tacle gentiment Julien Cohen dans Affaire Conclue


    Télé Loisirs

VIDÉO SUIVANTE

“Cette phrase, je l’ai tellement entendue”

Dans une interview accordée à Paris Match, Vitaa se confie : “J’ai eu une vraie traversée du désert après 900 000 albums vendus sur le premier, le deuxième a beaucoup moins marché. Ça a été un coup dur et j’ai voulu faire un break. Je me suis arrêtée pendant près de quatre ans, où je me suis construite“, explique-t-elle, assurant ne “jamais avoir aimé la lumière et avoir commencé la musique par passion“. La chanteuse avoue ne pas s’être attendue à une telle gloire : “J’étais une petite provinciale qui arrivait de Lyon, pour qui le succès avait été très violent. Il faut être prêt à l’affronter. Parce que, une fois qu’on est connu, on le reste !“, ce qui a été d’autant plus difficile à gérer lors des moments difficiles : “Et quand tu vis un échec, les gens viennent t’en parler ! ‘On ne vous voit plus’… Cette phrase, je l’ai tellement entendue pendant mes années de galère…“. Des propos visiblement durs à encaisser pour Vitaa qui sourit tout de même : “Aujourd’hui, c’est touchant de voir qu’après tout ce temps je suis toujours dans le cœur de certains.”

“J’avais l’impression de tout avoir, mais j’étais seule quand je rentrais chez moi”

Dans les colonnes du magazine, Vitaa en dit un peu plus sur ces quatre années, éloignées des studios d’enregistrement. “J’ai acheté un appartement, j’avais de l’argent, j’avais l’impression de tout avoir, mais j’étais seule quand je rentrais chez moi. J’avais 28 ans, et depuis toujours cette idée de me marier jeune et d’avoir des enfants. C’est ce que j’ai fait. Mais le break n’a pas aidé ma carrière. C’est une industrie qui va vite. Il a fallu reconstruire étape par étape, jusqu’à renouer avec le succès. Ce creux, par lequel la plupart des artistes passent, donne la force de comprendre ses erreurs et de ne pas les reproduire.” Si elle assure avoir toujours fait ses choix seule et n’avoir personne à blâmer pour ce passage à vide, elle loue l’aide de son compagnon pour revenir sur le devant de la scène : “J’ai repris la musique, j’ai eu la chance que mon mari travaille avec moi. Il a une vision très neutre parce qu’il ne vient pas de ce milieu. J’ai pu me concentrer sur l’artistique et déléguer le reste“, conclut-elle.

Source: Lire L’Article Complet