Célébrités

Vitaa et Slimane heureux de faire leur retour sur scène : « On se sentait punis »

Vendredi 4 septembre, Vitaa et Slimane étaient sur scène à Villars-les-Dombes, dans l’Ain. Leur premier concert après l’annulation de la tournée à cause du coronavirus et du confinement. Un soulagement pour la chanteuse et le chanteur : « On se sentait punis », ont-il déclaré, rapporte Le Parisien.

Vitaa

Slimane – The Voice 5

En mars dernier, Vitaa et Slimane devaient commencer leur tournée. Tournée qui a évidemment été annulée, la faute au coronavirus et au confinement. Et même après le déconfinement, ils n’ont pas pu remonter sur scène à cause des règles sanitaires très strictes. De quoi énerver Vitaa, qui avait carrément taclé Édouard Philippe, alors Premier ministre. Elle a finalement dû attendre vendredi 4 septembre, pour faire son premier concert avec Slimane, à Villars-les-Dombes, dans l’Ain. C’est dans le cadre du festival Les Musicales du Parc des oiseaux, rare festival à ne pas avoir été annulé, qu’ils ont pu se produire. Alors, sur scène, ils n’ont pas caché leur joie. « C’est la première fois qu’on a la chance de chanter en public les chansons de notre album VersuS », a expliqué la chanteuse, comme le rapporte Le Parisien, avant d’ajouter. « Au printemps, après trois mois passés à répéter avec Slimane et deux jours avant la première, tout s’est arrêté. » « Ce soir, on peut simplement faire notre métier », a renchéri Slimane.

Vitaa : « On se sentait punis »

Vitaa et Slimane ont donc interprété leurs tubes, Ça va ça vient ou encore XY. Et après plusieurs duos, ils ont aussi chanté en solo pour le public masqué évidemment. Le chanteur a repris des chansons de Jacques Brel, ému de voir le public l’applaudir. « On ne se rend jamais compte de ce qu’on a avant de l’avoir perdu, merci de me faire vivre ce moment », l’a-t-il remercié. « Ça fait sept mois qu’on ne chantait plus, on se sentait punis », a ajouté Vitaa, avant d’ajouter : « Alors ce soir, ça fait du bien ! » Le bonheur, ça va ça vient, et ça tient à rien, ils le savent. Et ce n’est pas nous qui le disons, c’est eux qui le chantent.

Source: Lire L’Article Complet