Célébrités

VIDEO TPMP : l’avocat de Christophe Leroy évoque le moral en berne du chef

Christophe Leroy, le chef incriminé dans l’affaire des dîners clandestins, a été perquisitionné ce mercredi 7 avril à son domicile. Ce jeudi 8 avril, son avocat Thierry Fradet était invité à s’exprimer dans Touche pas à mon poste sur C8. Il a notamment évoqué l’état d’esprit actuel de son client.

Pierre-Jean Chalençon

Christophe Leroy

L’affaire fait des remous depuis la diffusion d’un reportage sur M6, vendredi 2 avril. Ce dernier était consacré à des soirées clandestines organisées en pleine pandémie dans un hôtel particulier parisien par un collectionneur renommé dont l’identité n’avait pas été dévoilée. Manque de chance pour lui de nombreux enquêteurs en herbe ont reconnu le Palais Vivienne, propriété de Pierre-Jean Chalençon, ancien acheteur de l’émission Affaire conclue et grand amateur de Napoléon. Pierre-Jean Chalençon est revenu sur ses précédentes déclarations affirmant être dépassé par un simple « poisson d’avril » mais l’affaire est prise au sérieux au sommet de l’État, surtout depuis qu’il a été affirmé qu’un ou des ministres du gouvernement avait pu participer à l’un ou l’autre de ces évènements. Ce dimanche 4 avril, le procureur de Paris Rémy Heitz a annoncé avoir ouvert une enquête pénale. Le parquet a saisi “la Brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne d’une enquête des chefs de mise en danger d’autrui et de travail dissimulé“, afin de “vérifier si des soirées ont été organisées en méconnaissance des règles sanitaires et de déterminer quels en ont été les éventuels organisateurs et participants“.

Christophe Leroy chef sous pression

C’est dans ce cadre que le chef Christophe Leroy a été entendu par la police car proche de Pierre-Jean Chalençon, il est soupçonné d’avoir organisé de multiples déjeuners et dîners, au Palais Vivienne ou dans son appartement du 7ème arrondissement de Paris. Ce mercredi 7 avril, une perquisition a été menée à son domicile. Selon BFMTV les enquêteurs ont trouvé: « plusieurs cartons d’invitation à des déjeuners, dîners, brunchs, apéritifs ou encore cocktails dînatoires », preuves de sauteries organisées par le Leroy’s Business Club, la structure de Christophe Leroy. Ces événements « auraient eu lieu entre fin octobre et le 1er avril dernier », a précisé BFMTV, documents à l’appui. En marge de la perquisition au domicile du sulfureux chef, les policiers ont entamé une enquête de voisinage et les images de vidéosurveillance de la rue ont été récupérées. Selon son avocat, Maître Thierry Fradet, le cuisinier aurait “pu remettre un certain nombre de documents établissant que les prestations qu’il a effectuées l’ont été, comme la loi l’autorise, dans des domiciles privés et non pas dans des établissements recevant du public de type restaurant“.

Invité à s’exprimer ce jeudi 8 avril dans l’émission de Cyril Hanouna Touche pas à mon poste, Thierry Fradet s’est présenté en FaceTime. Lorsque Cyril Hanouna lui a demandé l’état d’esprit actuel du chef incriminé, son avocat a répondu : “Il essayait de créer des rencontres autour de la nourriture dans un ‘esprit club’ dans des domiciles privés et pour répondre pleinement à votre question ‘comment il va ?’ et ben comme un gibier j’ai envie de dire, qui a une meute qui est en train de lui courir derrière, il a pas très bien compris pourquoi”. Maître Fradet ajoute :Il sent qu’il est pris en otage“.

Source: Lire L’Article Complet