Célébrités

VIDEO – Pierre-Jean Chalençon enfoncé par Marc Veyrat : « C’est détestable »

Alors que Pierre-Jean Chalençon a été accusé d’avoir organisé des dîners clandestins en pleine crise sanitaire, Marc Veyrat a souhaité réagir à cette polémique. Invité à l’antenne de CNews ce mardi 6 avril, le chef cuisinier a estimé que ces images étaient “désolantes” et “dégradaient la profession”.

A propos de


  1. Marc Veyrat


  2. Pierre-Jean Chalençon

Ces images n’ont pas fini de faire parler. Suite à la diffusion d’un reportage sur M6, Pierre-Jean Chalençon a été accusé d’avoir organisé des dîners clandestins, en présence de plusieurs ministres du gouvernement, au sein du palais Vivienne, à Paris. Depuis qu’elle a été relayée dans les médias et sur les réseaux sociaux, cette séquence a fait vivement réagir et a surtout été très critiquée. À l’image de Babette de Rozières qui a appelé à sanctionner l’ancien acheteur d’Affaire Conclue, le chef cuisinier Marc Veyrat a lui aussi fait part de sa colère à l’antenne de CNews. Invité à réagir dans l’émission Morandini Live, il a estimé que cette affaire était “désolante” : “Ces images dégradent la profession (…) C’est détestable de voir ça ! Mais pourquoi fait-il ça ? Pour faire du buzz ?”, s’est-il interrogé, visiblement remonté.

Marc Veyrat a rappelé que depuis le début de l’épidémie de Covid-19, la majorité des restaurateurs a suivi les restrictions sanitaires à la lettre. C’est la raison pour laquelle ces images l’ont indigné : “On a écouté le gouvernement et les médecins à la lettre, on a investi, on a fait en sorte de protéger nos clients au départ. Nous sommes de bons soldats. Comme le dit le président, nous sommes en guerre (…) Ce qu’on veut, c’est rouvrir, a expliqué le chef cuisinier. Avant de poursuivre :Parlons un peu plus des restaurateurs qui sont fermés plutôt que de ce monsieur qui se permet tout. Ce n’est pas normal.”

Pierre-Jean Chalençon se dit victime d’une machination

De son côté, Pierre-Jean Chalençon, organisateur présumé de dîners haut de gamme dans la capitale, s’est rétracté. Dans un communiqué à l’AFP, relayé par le Huffington Post, son avocat Me Jean-Luc Chetboun a plaidé “l’humour” : “Pierre-Jean Chalençon, grand collectionneur des objets de Napoléon, a toujours apprécié faire de l’humour”, a-t-il déclaré. Selon lui, son client maniait simplement “avec brio le sens de l’absurde” quand il a assuré que des ministres du gouvernement participaient à des repas clandestin. Invité à s’exprimer à l’antenne de BFMTV ce mardi 6 avril, l’intéressé a estimé qu’il avait été “piégé” : On a cherché à me salir parce que je suis connu et que j’ai une forte gueule.” Afin de faire toute la lumière sur ces dîners clandestins, le procureur de Paris Rémy Heitz a ouvert une enquête pour mise en danger d’autrui et travail dissimulé.

Crédits photos : Capture d’écran CNEWS

Autour de

Source: Lire L’Article Complet