Célébrités

VIDEO. Phil Collins répond à son ex-femme qui l’accuse de ne pas se laver

Le conflit s’envenime entre Phil Collins et son ex-femme Orianne Cevey. En effet, cette dernière a accusé l’artiste de vivre « comme un ermite », d’avoir « arrêté de se laver », d’être accro aux
antidépresseurs et enfin d’avoir été « émotionnellement et verbalement abusif ». Des reproches adressés à la justice par la femme de 46 ans qui cherche à obtenir 50 % des bénéfices de la vente de la maison de Miami qu’ils occupaient ensemble et dans laquelle elle a depuis emménagé avec Thomas Bates, son nouveau mari.

Mais pour la défense du musicien de 69 ans, il ne s’agit là que d’une manœuvre pour lui soutirer de l’argent. « Ceci est scandaleux, calomnieux, et, pour la majeure partie faux ou grandement exagéré. Ces allégations sont fausses, scandaleuses, et ajoutées uniquement pour être dévoilées dans le média afin de faire du mal à la réputation de Phil Collins et de lui extorquer de l’argent », ont déclaré les avocats de Phil Collins dans une réponse publiée par People.

Une affaire de gros sous

Phil Collins et Orianne Cevey s’étaient séparés en 2006 après six années de mariage et le divorce avait été prononcé en 2008. Mais l’ex-couple s’était réconcilié l’espace de quelques mois en 2015 avant de se quitter pour de bon quelques mois plus tard.

Lorsque Orianne Cevey est devenue madame Bates en 2016, l’artiste l’a invitée à quitter leur ancien domicile de Miami, ce qu’elle n’a pas fait, le poussant à porter plainte en octobre dernier. Ils sont alors parvenus à un accord et Orianne Cevey a accepté de déménager d’ici la mi-janvier. Le conflit porte donc désormais sur le partage des bénéfices de la vente de la maison dont la valeur avoisine les 40 millions de dollars. Or, il y a peu de chances que Phil Collins y consente après de telles accusations.

Source: Lire L’Article Complet