Célébrités

VIDEO – « On est derniers ! » : Pascal Praud furieux sur les chiffres de la vaccination

Dans son émission L’heure des pros 2, diffusée sur CNews ce lundi 11 janvier, le présentateur Pascal Praud s’est insurgé contre les chiffres de la vaccination en France depuis le lancement de la campagne.

A propos de

  1. Pascal Praud

Pascal Praud n’a pas sa langue dans sa poche. Avec le tempérament qu’on lui connait, l’animateur de L’Heure des pros 2 ne se prive jamais d’exprimer ce qui lui passe par la tête. Alors que ses invités débattaient sur l’avenir du magazine de découverte Thalassa après le décès de Georges Pernoud, ce lundi 11 janvier, ils ont perdu l’attention du présentateur. Les yeux rivés sur son téléphone, Pascal Praud, scandalisé, a coupé la parole à l’un d’eux. 24 millions de personnes ont été vaccinées dans le monde”, a-t-il lancé.

Concentré sur les chiffres de la vaccination, calculés depuis le début de la campagne, Pascal Praud les a ensuite précisés. La Chine, 9 millions. Les États-Unis, 6 millions, l’Israël, 2 millions, le Royaume-Uni, 1 million et demi, les Emirats arabes unis, 1 million, la Russie, 800.000, l’Italie, 643.000, l’Allemagne, 613.000, le Canada, 319.000, l’Espagne, 277.000, la Pologne, 203.000, le Danemark, 114.000 (…).” Avant d’hausser le ton pour donner ceux de la France : “80.000 personnes. “Mesdames, messieurs, la France, nous sommes les derniers. Vous vous rendez compte, s’est-il insurgé. C’est terrifiant. Ce pays est devenu terrible.” Le présentateur n’a, toutefois, pas mentionné la source de son information. Le même jour, le site du gouvernement a rapporté un chiffre de 138.000 personnes.

Il ne trouvait pas ça “sérieux”

Ce n’est pas la première fois que Pascal Praud exprimait son mécontentement quant à la campagne de vaccination en France. Le journaliste, habitué aux coups de gueule, s’était insurgé contre le discours du “Monsieur vaccin du gouvernement”, Alain Fischer, professeur d’immunologie, le 5 décembre 2020. “La solution prendra du temps, c’est de savoir si le vaccin, d’une part, protège l’individu vacciné contre l’infection (…) mais aussi protège contre la transmission (…) Il faudra probablement plusieurs mois pour avoir ce dernier type d’information qui aura un impact sur les politiques de vaccination”, avait-il affirmé lors d’une conférence de presse, organisée la vieille. “C’est un gag ! On va envoyer les gens se faire vacciner après ce que je viens d’entendre ? Franchement, ce n’est pas sérieux”, s’était alors emporté Pascal Praud, franchement pas convaincu.

Article écrit avec la collaboration de l’agence 6Medias

Crédits photos : Capture d’écran France 5

Source: Lire L’Article Complet