Célébrités

VIDEO – Laurence Ferrari voit un avantage aux gestes barrière : « Si on peut éviter les bises lourdingues »

Ce mercredi 7 avril, Laurence Ferrari s’est intéressée au monde d’après, et s’est dite au passage soulagée de ne plus avoir à faire la bise à tout le monde depuis le début de la crise sanitaire.

A propos de


  1. Laurence Ferrari

Depuis que le monde entier est paralysé par la crise sanitaire du coronavirus, beaucoup de choses ont changé. L’instauration des gestes barrières, l’obligation de porter des masques chirurgicaux dans la rue, les jauges pour les magasins… Les vies de milliards de personnes ont été chamboulées, si bien que Laurence Ferrari s’est demandée à quoi ressemblerait le monde d’après le coronavirus dans son émission Punchline, ce mercredi 7 avril, sur CNews.

La femme de Renaud Capuçon échangeait avec Jean-Claude Dassier, consultant CNews, sur les changements et ce fameux monde d’après. Laurence Ferrari se demandait si les comportements d’antan seraient de retour, mais à ce sujet, elle a son idée, ou du moins sa requête. “Si on peut éviter les bises lourdingues, on ne dit pas non,” s’est exclamée la journaliste. Une réflexion qui montre à quel point elle a été usée par cette formule de politesse.

L’après-Covid angoisse Marlène Schiappa

Les questions sur l’après-Covid sont très nombreuses. Et Marlène Schiappa est angoissée par ce monde qui l’attend. D’après Le Canard enchaîné, elle craindrait de voir “la France plonger dans le chaos”. “L’après Covid va tourner au cataclysme. La faute aux gens qui vont se lâcher”, aurait expliqué à ses collègues ministres et parlementaires celle qui a pris la défense de Gabriel Attal dans l’affaire des dîners clandestins. De là à imaginer un monde qui sombre ?

Crédits photos : Capture écran : CNews

Autour de

Source: Lire L’Article Complet