Valérie Lemercier : critiquée par la famille de Céline Dion, l’actrice répond cash

Visée par de cinglantes critiques en provenance des membres de la famille de Céline Dion, Valérie Lemercier, dont le film Aline doit sortir vendredi 26 novembre 2021 au Québec, s’est défendue dans le Journal de Montréal mercredi 24 novembre 2021.

  • Valérie Lemercier
  • Céline Dion

Figure incontournable du cinéma français, Valérie Lemercier a une nouvelle fois exprimé ses talents d’actrice dans le film Aline, dont elle est aussi la réalisatrice. Au sein de ce long-métrage, la comédienne interprète le personnage fictif d’Aline Dieu à l’écran, qui est librement inspiré de Céline Dion. Valérie Lemercier donne ainsi la réplique à de nombreux acteurs originaires du Québec, dont Sylvain Marcel, qui incarne pour sa part un personnage librement inspiré du regretté mari de Céline Dion, René Angelil. Déjà projeté dans les salles françaises, Aline doit sortir vendredi 26 novembre 2021 au Québec.

Pour l’occasion, une avant-première a eu lieu mardi 23 novembre 2021. Malheureusement pour Valérie Lemercier, certains membres de la famille de Céline Dion n’ont pas du tout apprécié le film de la comédienne. Claudette et Michel Dion ont notamment déclaré que la réalisatrice s’est « payé un méchant trip sur le dos de la vie de Céline« . « Quand j’ai vu mes parents sur un balcon pas peinturé d’une vieille cabane, j’ai eu envie de quitter la salle tout de suite. (…) C’est vrai qu’on n’était pas riches, mais on ne vivait pas pauvrement comme ce qu’on voit dans le film« , a ajouté Claudette Dion, qui estime que sa famille « passe pour une gang de bougons » dans ce long-métrage.

Valérie Lemercier : « Je pense que je ne me suis pas foutu de la gueule du monde »

Face à ces critiques, Valérie Lemercier a tenu à défendre son film dans une interview accordée au Journal de Montréal mercredi 24 novembre 2021. « Je ne vais pas m’excuser d’exister et d’avoir fait ce film« , a-t-elle tout d’abord lancé, avant de poursuivre. « J’ai dit dès le début que ce film était une fiction et qu’il y a beaucoup de choses qui ont été inventées et romancées« , a expliqué la cinéaste, qui a également tenu à rappeler que « c’est du cinéma, une fiction« . Valérie Lemercier a souligné que son objectif sur ce long-métrage était de « rendre hommage » à Céline Dion, et qu’elle n’a jamais voulu « l’abîmer elle et sa famille« . « Je pense que je ne me suis pas foutu de la gueule du monde« , a finalement conclu la réalisatrice.

Source: Lire L’Article Complet