Célébrités

Un homme à la hauteur (M6) : comment Jean Dujardin a été rétréci de 40 centimètres

Samedi 22 août, le film Un homme à la hauteur, de Laurent Tirard, est diffusé sur M6, avec Jean Dujardin. L’acteur apparait beaucoup plus petit que Virginie Efira. Mais comment la production a-t-elle fait pour que le comédien d’1,82 mètre en paraisse 1,36 mètre ? Explications.

Jean Dujardin

Virginie Efira

1,36 mètre. C’est la taille d’Alexandre, personnage principal d’Un homme à la hauteur, de Laurent Tirard (2016), diffusé sur M6, samedi 22 août. Le pitch : Alexandre, interprété par Jean Dujardin, a trouvé le téléphone de Diane, jouée par Virginie Efira. Il la contacte donc pour lui remettre son téléphone. Lors de cette conversation, le courant passe entre eux. Seulement lors du rendez-vous qu’ils se sont fixés, Diane est très vite dérangée par la taille d’Alexandre, ce qui ne va pas l’empêcher de tout faire pour la séduire. Une comédie romantique adaptée d’un long-métrage argentin qui a posé un problème de taille à la production et aux acteurs… Et pour cause, Jean Dujardin était loin de la taille requise, puisqu’il mesure 1,82 mètre. Comment a-t-il donc été rétréci à l’écran ? Explications.

Virginie Efira : « Les passants devaient croire que nous faisions une performance d’art contemporain »

Des effets spéciaux ont été nécessaires, en post-production, mais aussi pour le tournage du film. Ainsi, de nombreuses scènes ont été tournées devant un fond vert. Mais des techniques plus artisanales ont aussi été utilisées pour donner l’impression que Jean Dujardin était (beaucoup) plus petit que Virginie Efira. « Ça allait de choses aussi simples que de mettre Jean à genoux, en le cadrant au niveau des épaules, ou de forcer les perspectives, en le mettant plus loin pour qu’il paraisse plus petit, à des méthodes plus compliquées comme cette scène dans le bureau où Jean, interrompu par Cédric, devait sauter du fauteuil. Pour ce plan, il a fallu surélever toute la pièce de quarante centimètres sauf la partie sur laquelle Jean atterrissait », explique Laurent Tirard sur la fiche Allociné du film.

Jean Dujardin avait également une doublure mesurant 1,40 mètre, pour le remplacer sur les scènes de dos. Et pour les champs/contrechamps des scènes de dialogue entre Jean Dujardin et Virginie Efira, l’acteur levait la tête tandis que l’actrice la baissait. De quoi les perturber : « Moi je fixais son bouton de chemise et lui regardait un nuage au-dessus de ma tête pour s’adresser à moi », a confié Virginie Efira. Avant d’ajouter : « Quand on jouait dans la rue c’était absurde : les passants devaient croire que nous faisions une performance d’art contemporain ! »

Source: Lire L’Article Complet