Célébrités

Un ado de 17 ans tabassé pour avoir défendu des filles

Dimanche 23 août 2020, Grégoire Richard a pris la parole sur Facebook afin de dénoncer l’agression brutale et gratuite de son frère, survenue le 21 août 2020. L’adolescent est âgé de 17 ans et dit avoir voulu défendre des filles.

Restez informée

Une simple soirée qui a viré au cauchemar pour le jeune Augustin Richard. Aux alentours de 23h, non loin de la place Bellecour et près de l’arrêt de bus “Le Viste“, à Lyon, un groupe de cinq jeunes a agressé un autre petit groupe de filles. Dès lors, Augustin, qui était présent sur place, a décidé d’intervenir et de s’interposer. Malheureusement pour l’adolescent de 17 ans, la soirée va dégénérer et il va être très vite pris à partie par la bande de jeunes. Ceux-ci vont alors violemment l’agresser et vont même jusqu’à lui briser la mâchoire et lui casser quelques dents. C’est le frère de la victime, Grégoire Richard, qui a pris la parole sur Facebook afin de dénoncer les faits, dimanche 23 août 2020.

Vive émotion

Mon petit frère Augustin de 17 ans, a pris leur défense en retenant ces individus le temps qu’elles rentrent à l’abris dans le Monoprix. À cinq contre lui avec tout l’honneur d’un homme, ils l’ont fracassé gratuitement sans que personne n’intervienne, ni pour les filles, ni pour lui“, a-t-il déclaré. Par la suite, le frère de la victime a ajouté qu’il allait louper sa première semaine de rentrée en étude supérieure. Une longue convalescence est à prévoir pour le jeune garçon.

La famille de la victime a, le 23 août 2020, porté plainte suite à cet événement tragique. Le parquet de Lyon a confirmé à nos confrères de 20 minutes que l’enquête a été confiée au commissariat du 2e arrondissement. De plus, ils ont indiqué qu’un appel à témoins allait être lancé dans les prochaines heures afin de retrouver les suspects de l’agression. L’homme politique Laurent Wauquiez a réagi à cette terrible agression sur son compte Twitter : “Le courage admirable du jeune Augustin mérite que la violence de ses agresseurs soit frappée lourdement. La place Bellecour ne peut pas être abandonnée à des bandes de sauvages. Il faut refuser cette soumission. #JusticepourAugustin“.

Vendredi soir devant le Monoprix Bellecour à 23h, un groupe de 5 racailles colorées ont commencé à agresser des filles à…

Le courage admirable du jeune Augustin mérite que la violence de ses agresseurs soit frappée lourdement. La place Bellecour ne peut pas être abandonnée à des bandes de sauvages. Il faut refuser cette soumission. #JusticePourAugustinhttps://t.co/eeJu28hpCv

Source: Lire L’Article Complet