Célébrités

Sophie Davant : ce jour où elle a failli accoucher chez William Leymergie

Dans son livre “Tout ce qui nous lie”, Sophie Davant revient notamment sur sa relation professionnelle et amicale qu’elle entretient avec William Leymergie.

A propos de


  1. Sophie Davant


  2. William Leymergie

Dans son livre, “Tout ce qui nous lie”, sorti ce mercredi 19 mai, Sophie Davant se confie tant sur sa vie professionnelle que personnelle. Ces deux facettes n’ont plus de secrets pour William Leymergie avec qui l’actuelle animatrice de France 2 entretient une relation très forte. D’ailleurs, elle lui consacre quelques lignes dans son ouvrage. Sophie Davant y raconte notamment un souvenir précis partagé avec l’ex-présentateur de Télématin. J’ai même failli accoucher de mon fils sur le tapis de sa maison de campagne”, a écrit celle qui a deux enfants, prénommés Nicolas et Valentine.

Sophie Davant et William Leymergie ne se fréquentaient pas uniquement sur les plateaux de télévision. Au fil des années et de leurs collaborations à France Télévisions, ils sont parvenus à tisser une relation amicale qui s’est propagée en dehors du métier. “J’ai eu le privilège extrêmement rare d’intégrer son cercle familial... et de voir ses fils grandir et ses petits-enfants naître”, se réjouit la présentatrice d’Affaire conclue sur France 2. Désormais à la tête de William à midi !, émission quotidienne sur C8, William Leymergie est marié depuis 1975 à Maryline Robin, avec qui il a eu trois enfants.

“Il m’a façonnée, encadrée, guidée”

Dans son livre, Sophie Davant ne tarit pas d’éloges lorsqu’elle évoque celui qui l’a choisie pour présenter l’émission C’est au programme, qu’il produisait sur France 2. Selon elle, William Leymergie est “un véritable pygmalion” qui a fait d’elle sa “créature”. “Il m’a façonnée, encadrée, guidée. J’ai passé des heures et des heures à la questionner avec du bonheur sur son passé, ses expériences personnelles ou professionnelles, ses goûts littéraires ou cinématographiques, son amour des artistes, de leur travail, de leur mise en danger, son regard sur les femmes…”, a-t-elle ajouté, se souvenant de “nombreux moments de plaisir et de complicité”.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Giancarlo Gorassini/Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet