Célébrités

Shocking ! Joe Biden enchaîne les gaffes avec Elizabeth II…

La rencontre entre le président des États-Unis, Joe Biden, et la reine Elizabeth II, dimanche 13 juin, a été marqué par deux faux pas protocolaires du dirigeant américain. Les commentaires peu amènes pour le président connu pour ses gaffes se sont multipliés.

Joe Biden est au cœur de la tourmente médiatique au Royaume-Uni. Le président des États-Unis a rencontré la reine d’Angleterre, dimanche 13 juin, mais ce dernier est violemment critiqué outre-Manche pour avoir violé le protocole royal après son entrevue avec son altesse royale. Il a, d’une part, gardé ses lunettes de soleil au moment de saluer la souveraine, et d’autre part révélé à la presse la teneur de leurs échanges autour d’un thé. Deux faux pas royaux que les tabloïds britanniques n’ont pas manqué de relever.

Joe Biden, accompagné de son épouse Jill Biden, a rencontré la reine d’Angleterre après le sommet du G7 qui s’est déroulé au Royaume-Uni. Interrogé à l’aéroport londonien d’Heathrow, le président des États-Unis – qui s’était déjà fait remarquer pour ses gaffes au cours de ses huit ans de vice-présidence de Barack Obama – a révélé que la reine l’avait interrogé au sujet des présidents russe, Vladimir Poutine, et chinois, Xi Jinping. « Nous avons eu une excellente conversation », a fait savoir le locataire de la Maison-Blanche. Et d’ajouter que la veuve du prince Philip « voulait en savoir plus sur Xi Jinping ».

« Même les membres de la famille royale retirent leurs lunettes de soleil »

La règle concernant les échanges avec la reine d’Angleterre est claire : ces derniers sont strictement confidentiels. « Révéler leur contenu est un abus de confiance », a déclaré le commentateur royal, Richard Fitzwilliams, au Daily Mail. « Le président Biden, en révélant que la reine avait posé des questions sur les dirigeants russe et chinois, a enfreint cette règle », a-t-il ajouté. Selon le commentateur, « il est très possible (…) que ce commentaire ait été pré-arrangé » pour coller au contexte du G7, qui « se considère comme un rempart de la démocratie contre des régimes comme la Russie et la Chine ».

Le port des lunettes de soleil du président américain a également fait couler beaucoup d’encre chez les Britanniques. L’ancien majordome du prince Charles et de Camilla Parker Bowles, Grant Harrold, a déclaré à nos confrères du Newsweek que Joe Biden aurait dû, malgré la température brûlante de la journée du 13 juin, ôter ses lunettes dès le début de la cérémonie, et non en cours de route. « Si vous rencontrez la reine en face à face, il ne doit pas y avoir de lunettes de soleil parce que le contact visuel est très important », a-t-il expliqué. « Même les membres de la famille royale retirent leurs lunettes de soleil » face à la reine, a-t-il également souligné. Et de préciser que la Première dame américaine, elle, avait bien fait en sorte de ne pas avoir de lunettes de soleil lors de sa rencontre royale. Joe Biden a indiqué avoir invité Elizabeth II à la Maison-Blanche… d’ici là, le successeur de Donald Trump aura peut-être révisé les règles protocolaires.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Backgrid UK/ Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet