Célébrités

Roselyne Bachelot : son tacle à Léa Salamé en direct sur France 2

Ce samed 14 novembre, Roselyne Bachelot était l’invitée de l’émission "On est presque en diret" sur France 2. Interrogée sur la fermeture des libraires, la ministre de la Culture a perdu son sang froid face à Léa Salamé.

Pour obtenir des réponses face à la situation alarmante du secteur culturel, Grand Corps Malade et Léa Salamé étaient, ce samedi 14 novembre, invités sur le plateau de l’émission “On est presque en direct” sur France 2. Le chanteur et la journaliste ont eu la chance de pouvoir interroger Roselyne Bachelot, actuelle ministre de la Culture. Épinglée, celle-ci a déclaré que les salles de spectacle rouvriraient “dès que possible”, sans pouvoir donner davantage d’information sur le sujet, puisque la deuxième vague de la pandémie est toujours présente en France.

Léa Salamé a ensuite abordé la brûlante question des librairies, jugées comme “non indispensables”. “Mais comment vous arrivez à porter ces décisions qui fondamentalement doivent vous brutaliser, vous ? Vous n’êtes pas d’accord avec la fermeture des librairies. On le sait” a lancé Léa Salamé. Et Roselyne Bachelot de répondre : “Je suis comme tous les Français. Je suis confrontée à des choses extrêmement brutales et à des choses extrêmement dures qui me font de la peine. J’essaye de faire en sorte que la question de la santé des Français l’emporte. J’admets que l’on ait mis la santé des Français au-dessus de tout. Je suis persuadée que la culture ne meurt pas”.

La compagne de Raphaël Glucksmann a ensuite évoqué les acteurs et les employés du secteur culturel qui connaissent une année 2020 catastrophique. De quoi agacer la ministre : “Mais vous pensez que je n’y pense pas ? ! Vous pensez que vous êtes détentrice de la bienveillance et de l’empathie ? Mais qu’est-ce que vous croyez que je fais, moi ?” a-t-elle demandé.

Roselyne Bachelot s’est ensuite apaisée pour expliquer le plan de sauvetage mis en place par le gouvernement : “Je pense que la politique de protection des Français est une bonne politique. Nous sommes en train de préparer la réouverture, avec la profession, des libraires. Nous avons aidé les librairies de façon massive. D’ailleurs ça m’a fait plaisir, parce qu’il y a un article du Monde qui est paru qui a dit : ‘La France est avec l’Allemagne le pays qui aide le plus la culture'”.

> A lire aussi : Léa Salamé se lâche : ses terribles révélations sur un ancien patron de chaîne d’infos 

Aliénor de la Fontaine

Source: Lire L’Article Complet