Célébrités

Roland Magdane, Dave, Hervé Vilard… Les amis d’Annie Cordy présents pour ses obsèques à Cannes

Samedi 12 septembre 2020, les obsèques d’Annie Cordy ont eu lieu à Cannes, sur la butte de Saint-Cassien. Afin de rendre hommage à la chanteuse, de nombreuses personnalités, à l’image de Dave, Virginie Hocq, ou encore, Roland Magdane, avaient fait le déplacement.

Ses chansons pleines d’entrain lui survivront… Vendredi 4 septembre 2020, c’est à l’âge de 92 ans qu’Annie Cordy s’est éteinte à son domicile, à Vallauris, dans les Alpes-Maritimes. Alors que sa nièce, Michèle Lebon avait assuré que la star aimait le public, et qu’ils allaient essayer de "permettre à ceux qui le souhaitent de lui rendre hommage", c’est samedi 12 septembre 2020 que les obsèques de l’artiste belge se sont déroulées à Cannes, sur la butte de Saint-Cassien. Par cette journée ensoleillée, de nombreux fans de la chanteuse ont ainsi fait le déplacement afin d’apporter leur soutien à sa famille, mais également pour fleurir sa tombe. Côté célébrités, Dave, Michèle Torr, Hervé Vilard, Roland Magdane, les Frères Taloche, Gérard Lanvin, Mathieu Spinosi ou encore le maire de Nice, avaient répondu présent.

Après avoir raconté une anecdote sur leur rencontre, l’humoriste Virginie Hocq a rendu un vibrant hommage à l’artiste : "J’ai côtoyé Annie, mais je n’ai jamais osé dire à cette grande dame que je l’aimais énormément. Par pudeur, par peur de gêner, par bêtise. Il faut dire aux gens qu’on les aime. Je n’ai jamais songé à dire à Annie : ‘Merci. Merci pour ce que vous avez provoqué en moi, en tant que femme et artiste rigolote’." S’adressant à Annie Cordy et à sa nièce, elle a continué : "Merci de m’avoir fait rencontrer Michèle (Lebon, la nièce de l’artiste, ndlr), Mimi. Alors Mimi, je pense que c’est Lebon moment pour que mes mots résonnent encore plus fort, plus longtemps, pour te dire que je t’aime. Que je t’aime terriblement, énormément. Te dire merci, merci d’avoir entretenu autour d’Annie des moments précieux, faits de rassemblements, de joie, de fêtes d’anniversaire, merci d’avoir créé avec Annie de magnifiques rencontres, d’amitié soudées."

L’hommage bouleversant de Michèle Lebon

Debout à côté d’un portrait de sa tante, Michèle Lebon n’a pas pu retenir ses larmes lors de son discours. Évoquant les bons moments passés avec Annie Cordy, elle a commencé : "Ma toute petite mère chérie. Seule, maquillée, savamment décoiffée, lovée dans ton petit peignoir violet, devant le miroir d’une loge, partageant un plat de pâtes avec ton chien ou à l’arrière de la voiture, jambes tendues, les pieds sur le siège avant, ton chien sur les genoux, marmonnant un texte, le raturant." Pour conclure, elle s’est adressée directement à sa tante adorée : "Tu es mon exemple de modestie, de discrétion, de générosité. Tu m’as épatée par ta sagesse, ton bon sens et ton incroyable lucidité. Mais tu t’es trompée. Tu me dis : ‘Tu sais Mimi, l’essentiel, c’est de faire vivre les personnages en respectant l’intention de l’auteur, sans jamais baisser sa garde, en peaufinant jusqu’à la dernière représentation. On peut toujours faire mieux et mieux encore’. Tu te trompes quand tu dis : ‘Ce sont les chansons qui resteront dans la mémoire collective et on se rappellera les personnages de fiction que j’ai servis. Pas de moi, pas de l’interprète.’ Nous sommes tous là, ici en plein air, tous réunis. Nous ne t’oublierons pas et nous sommes très nombreux. Tu guideras chacun de mes pas, chacun de mes actes. J’espère être à digne de ta grandeur d’âme."

Source: Lire L’Article Complet