Célébrités

Rien ne va plus pour Donald Trump qui perd son soutien financier

La goutte d’eau. Selon L’Obs, ce mercredi 13 janvier, Donald Trump a perdu l’un de ses plus grands soutiens, notamment financier, en la personne de Sheldon Adelson, mort à l’âge de 87 ans.

A propos de

  1. Donald Trump

Donald Trump ne fait qu’encaisser les coups. Ce mercredi 13 janvier, une semaine avant son départ de Washington, ne fera pas exception. Selon les informations du magazine L’Obs, le 45ème président des États-Unis a perdu un allié de poids suite à la mort de Sheldon Adelson, à l’âge de 87 ans. Il a rendu son dernier souffle ce mardi 12 janvier. En tant que l’une des plus grandes fortunes mondiales (28ème à en croire le traditionnel classement de Forbes établi en avril 2020), créateur du plus grand casino du monde à Macao, le défunt était le principal soutien financier de l’actuel locataire de la Maison-Blanche, versant ainsi la somme astronomique de 180 millions de dollars pour soutenir sa réélection.

Un deuxième investissement, désormais vain : ce géant des casinos avait déboursé 25 millions de dollars pour la campagne de l’ex-magnant de l’immobilier et 5 millions pour sa cérémonie d’investiture en 2016 puis en 2017. Sans grande surprise, Donald Trump a rendu un poignant hommage à ce self-made man, l’un de ses derniers alliés à l’heure où son propre parti préfère lui tourner le dos. “Sheldon a vécu le vrai rêve américain. Son ingéniosité, son génie et sa créativité lui ont valu une immense richesse, mais son caractère et sa générosité philanthropique, son grand nom (…) Le monde a perdu un grand homme. Il va nous manquer, a déclaré le chef d’État dans un communiqué (qui n’a pas été diffusé sur Twitter, son réseau pourtant fétiche, en raison de la clôture de son compte).

Une deuxième procédure de destitution validée

Donald Trump n’est pas au bout de ses peines. S’il est certain qu’il pourra compter sur l’appui indéfectible de Melania Trump – qui prépare ses valises à la hâtive depuis la victoire de Joe Biden, s’attelant à ses passe-temps favoris dans l’indifférence – le successeur de Barack Obama pourrait bien être poussé vers la sortie prématurément. Accusé d’avoir attisé la hargne de ses électeurs en refusant de reconnaître sa défaite, le père de famille est ciblé par les démocrates, ces derniers réclamant une seconde procédure de destitution.

Pour ne rien arranger, 221 voix de la Chambre des représentants ont approuvé sa mise en accusation suite aux émeutes du mercredi 6 janvier 2021. En d’autres termes : la procédure de destitution a bien été approuvée. L’ex-star de The Apprentice est désormais le premier président de l’Histoire des États-Unis à avoir été mis en accusation au Congrès à deux reprises. En attendant sa sortie, prévue le 20 janvier 2021, Donald Trump a confirmé qu’il n’assisterait pas à l’investiture de Joe Biden, placée sous état d’urgence. Alarmé par les échauffourées au Capitole, le FBI ne laisse rien au hasard et redoute des violences similaires.

Crédits photos : WALTER / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet