Célébrités

Polémique autour de Miss Guadeloupe : Sylvie Tellier n'a "pas apprécié" la prise de position d'Alexandra Rosenfeld

L’éviction d’Anaëlle Guimbi au concours de Miss Guadeloupe car elle avait posé dénudée dans le cadre d’une campagne de prévention, avait fait grand bruit. D’ex Miss ont donné leur point de vue. Sylvie Tellier reste amère sur la prise de position d’Alexandra Rosenfeld. Elle s’explique.

Candidate à Miss Guadeloupe 2020, Anaëlle Guimbi a finalement été écarté du concours de beauté. La raison ? Un shooting photo où elle apparaît dénudée réalisée dans le cadre d’une campagne contre le cancer du sein. Les règles érigées par le comité Miss France sont pourtant formelles. Elles interdisent aux jeunes femmes ayant posé dénudées de participer. Cette exclusion avait fait grandement polémique. Certaines ex-Miss, d’ailleurs, n’avaient pas hésité à donner leur point de vue. C’est le cas d’Alexandra Rosenfeld et Iris Mittenaere.

  • Morandini Live – Babette de Rozières : du racisme à France Ô ? Elle dénonce (Vidéo)

    Non Stop People


  • Morandini Live – Babette de Rozières : du racisme à France Ô ? Elle dénonce (Vidéo)
    Dimanche 23 août, à minuit, France Ô a cessé de diffuser ses programmes sur la TNT. Animatrice de plusieurs émissions culinaires sur la chaîne, Babette de Rozières s'est dite "meurtrie" par cet arrêt dans un entretien au Parisien. Contactée en direct dans "Morandini Live" ce lundi 24 août, elle s'est de nouveau exprimée sur le sujet. Non Stop People vous en dit plus.


    Non Stop People

VIDÉO SUIVANTE

“Iris a soutenu et compris ma position”

Miss France 2006 avait alors fait entendre sa voix sur Instagram. Elle s’insurgeait alors : “Tout mon soutien à la belle Anaëlle Guimbi, candidate à Miss Guadeloupe 2020, évincée de la compétition pour avoir posé ‘dénudée’. La photo en question ? Un beau cliché où on ne distingue quasiment rien, réalisé pour soutenir une campagne d’information sur le cancer du sein. On est en 2020, ce genre d’engagement devrait être salué plutôt que puni“, pouvait-on lire dans son post Instagram. Des propos sur lesquels est revenue Sylvie Tellier, présidente du Comité Miss France auprès de nos confrères de TVMag. Dans un premier temps, elle a commenté la prise de position d’Iris Mittenaere, qui demandait alors un changement de règlement : “Iris a soutenu et compris ma position tout en partageant son point de vue sur le règlement Miss France. À ma place, elle accepterait la chirurgie esthétique, la nudité, et enlèverait toutes les règles de taille, d’âge et de situation familiale. Elle a donné son avis et je trouve ça top. Je ne sais pas si c’est une question de génération mais de mon côté, je considère qu’il ne faut pas autoriser la chirurgie esthétique, que l’année de Miss France n’est pas compatible avec une vie de mère“, soutient la directrice du Comité Miss France.

La prise de position d’Alexandra Rosenfeld ne passe pas

Toujours très cash, Sylvie Tellier ajoute : “en revanche, ce que j’apprécie moins c’est Alexandra Rosenfeld qui a posté un message sur Instagram en ignorant le contexte contrairement à Iris qui connaissait l’histoire car elle m’avait téléphoné avant de s’exprimer. Pour la candidate à Miss Guadeloupe, on n’a pas jugé une jeune femme qui réalise une photo de son propre gré en soutien à la lutte contre le cancer du sein mais on a jugé une photo en ignorant un contexte. Après, le timing n’a pas été adéquat à la prise de décision. Je suis profondément choquée par ce faux procès“, conclut-elle avec son franc-parler que l’on connaît bien. Les choses sont dites !

Source: Lire L’Article Complet