Célébrités

Peter Phillips : le petit-fils d'Elizabeth II va renouer avec son ex-femme

En février dernier, Peter Phillips et Autumn Kelly annonçaient leur divorce après 17 ans d’amour. Pour le bien-être de leurs filles, le petit-fils d’Elizabeth II conserve de bonnes relations avec elle.

La fin d’une histoire entraîne toujours son lot de tristesses, de douleurs et de frustrations. Quand elle se solde par un divorce, la procédure peut se transformer en acte de destruction massive. Se séparer revient à partir en guerre contre son ex-conjoint. Tous les coups sont permis, même les plus bas. Et si les personnes divorcées ont des enfants, ils se retrouvent au milieu de ce champ de bataille. D’après les informations de Hello!, Peter Phillips et Autumn Kelly ne comptent pas en arriver là. Pour le bonheur de leurs filles Savannah et Isla (9 et 8 ans), le petit-fils d’Elizabeth II et son ex-femme s’efforcent de garder une bonne relation.

Après dix-sept ans d’amour et douze ans de mariage, Peter Phillips et Autumn Kelly annonçaient leur divorce dans un communiqué en février dernier. Comme le relatait Hello!, le couple était séparé depuis la fin de l’année 2019. S’ils ne vivent désormais plus ensemble, les parents de Savannah et d’Isla seraient tous deux installés dans le domaine de la princesse Anne à Gatcombe Park, dans le Gloucestershire. D’après une déclaration commune publiée en février, ce voisinage leur permet d’“élever leurs deux enfants où ils sont installés depuis plusieurs années”. Le 15ème héritier du trône et son ancienne épouse réclament “de l’intimité et de la compassion pour leurs enfants pendant que la famille continue de s’adapter à ces changements”.

Un mariage vendu à la presse

Comme tous les divorces dans la famille royale britannique, celui de Peter Phillips et Autumn Kelly avait provoqué un raz-de-marée. Mais il n’y avait franchement pas de quoi inquiéter le petit-fils de la monarque et la native de Montréal, qui avaient connu pire avec leur mariage. Le 17 mai 2008, les deux tourtereaux prononçaient leurs vœux et se juraient amour et fidélité, jusqu’à ce que la mort les sépare. Problème, ils avaient vendu leur mariage au magazine Hello!. Comme nous vous le révélions en février dernier, cette couverture médiatique leur avait rapporté pas moins de 600.000 euros. Auprès du Evening Standard, un collaborateur de Sa Majesté confiait sa consternation : “Cela n’a pas été très bien pris. Peter a toujours réussi à se protéger de la curiosité en insistant sur le fait qu’il n’était pas un personnage public. C’est totalement contradictoire.”

Article réalisé avec l’agence 6 Médias

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet