Célébrités

Patrick Balkany : l’homme politique à nouveau hospitalisé en urgence

Dans l’après-midi de ce jeudi 8 avril, Isabelle Balkany a annoncé sur Twitter que son mari Patrick, ancien maire de Levallois-Perret, venait d’être à nouveau hospitalisé en soins intensifs de cardiologie à l’hôpital Foch.

Patrick Balkany

Isabelle Balkany

C’est sur les réseaux sociaux qu’Isabelle Balkany a pris la parole pour annoncer l’hospitalisation en urgence de l’homme politique Patrick Balkany, son époux. “Mon amour, Patrick Balkany, à nouveau hospitalisé d’urgence, depuis hier, en soins intensifs de cardiologie…, a-t-elle lancé manifestement bouleversée sur Twitter en cette fin d’après-midi de ce jeudi 8 avril. Selon l’épouse de l’ancien édile, ce dernier serait actuellement hospitalisé à l’hôpital Foch de Suresnes, victime d’« épanchements pulmonaires et une insuffisance cardiaque ». Une condition qui lui avait déjà valu un séjour de 11 jours dans ce même service en octobre et en novembre 2020.

Sur Facebook, elle s’est exaspérée de la situation, faisant une synthèse des évènements fustigeant ceux qui ne croyaient pas en la fragilité de l’homme politique et qui “ont qualifié de ‘comédie’ (version soft)” les hospitalisations à répétition. Dans ce post Facebook repris sur Twitter, Isabelle Balkany entremêle le parcours hospitalier et judiciaire de l’ami de Nicolas Sarkozy…

Des mois de souffrance et de fatigue

Révoltée elle évoque une décision du mois de Mars, ” la pose d’un bracelet électronique” qui selon les dires de Madame Balkany aurait interdit ” malgré les recommandations médicales, de marcher, y compris, chez lui, dans son propre jardin, de 12h à 8h le lendemain, soit 20h sur 24… ”

Elle conclut son message indiquant : ” Pour Patrick, des mois de souffrance et de fatigue, pour moi, des mois d’angoisse… et de colère ! ”

Pour rappel l’homme politique avait été condamné en 2019 à trois ans de prison ferme, ainsi qu’à dix ans d’inéligibilité. Incarcéré à la prison de la Santé en septembre, il avait été libéré cinq mois plus tard, pour « raisons de santé ». Même peine pour son épouse qui avait déposé une demande d’aménagement de peine en été 2020, et se sont installés dans leur résidence de Giverny dans l’Eure sous la contrainte d’un bracelet électronique. Les Balkany sont toujours par ailleurs sous la menace d’une condamnation en appel à cinq et quatre ans de prison pour blanchiment de fraude fiscale et prise illégale d’intérêts. Ils se sont pourvus en cassation.

‼️‼️‼️‼️Mon amour, Patrick Balkany, à nouveau hospitalisé d'urgence, depuis hier, en soins intensifs de cardiologie… pic.twitter.com/Qr3tds95Ox

Source: Lire L’Article Complet