Célébrités

Nouvelle polémique pour Meghan Markle et Harry : leur sécurité coûte beaucoup trop cher !

Le couple Sussex n’en finit pas d’agacer tout le monde. Les voilà au cœur d’une nouvelle polémique, cette fois avec la police londonienne chargée d’assurer leur sécurité.

Quand il n’y en a plus, il y en a encore… Avec Meghan Markle et son tendre époux Harry, on n’est jamais en reste, ça c’est sûr. Depuis qu’ils ont annoncé vouloir s’éloigner de la famille royale britannique, ils multiplient les polémiques et ne se font ainsi pas que des amis. Cette fois, le courroux vient directement de la police londonienne. Car des officiers de la Metropolitan Police (abrégée en Met) ont décidé de parler de leur mécontentement. Pensez-donc, la sécurité des ducs de Sussex est estimée aujourd’hui à plus de 23 millions d’euros. Ok, mais qui va payer ? Selon le communiqué publié hier par le couple, c’est à la couronne d’assurer leur sécurité.

Entre les lignes, cela veut surtout dire que, puisque la reine paie avec ses deniers, c’est le contribuable anglais qui allonge en réalité les billets… On comprend mieux la colère. Une colère qui n’est plus sourde et qui est aussi alimentée par le fait que Meghan et Harry ont besoin d’une protection quotidienne… assurée par une douzaine de policiers. Et problème, les rangs de la Met ne sont pas très fournis en officiers entraînés. Aussi mobiliser autant de gens pour deux personnes qui sont démissionnaires d’Angleterre, ça ne plaît pas du tout.

Un ancien responsable de la protection de la Met, Dai Davies, estime que les Sussex n’en font qu’à leur tête et font comme bon leur semble. Et il pense à ses ex-collègues amenés à jongler avec les agendas des Sussex. Des agents qui se sentent démunis à cause des nombreux voyages que le couple a prévu de faire. “Dans l’état actuel des choses, les plans sont impossibles, a-t-il expliqué à la presse anglaise. Ils agissent comme si aucune des règles ne leur était applicable“.

Très exigeant, le couple est hors des réalités

D’autant que Meghan et Harry partagent leur vie désormais entre le Canada, l’Angleterre et les États-Unis. Les suivre partout n’est pas de tout repos et engage surtout des frais supplémentaires. Mais ça, les anciens chouchous de la famille royale n’en ont absolument cure… Enfants gâtés, vous avez dit ?

Source: Lire L’Article Complet