Célébrités

Norbert Tarayre tape violemment sur la justice française : "Je n'aime pas qu'on me fasse c……"

S’il y a bien quelque chose qui agace Norbert actuellement c,’est bien la justice française !

Après 14 ans de relation, Norbert et Amandine Tarayre annonçaient leur rupture, en mars dernier. “Amandine et moi, nous aimerions vous annoncer notre séparation qui c’est passé il y a quelques mois déjà (…) Tout le monde va bien et tout se passe bien entre nous . Depuis nous avons refait chacun notre vie et nous nous voyons parfois avec nos conjoints respectifs”.

Celui qui a été découvert dans Top Chef en 2012 a refait sa vie avec Abi. Déjà papa de trois filles : Gayane (13 ans), Laly (12 ans) et Aliya (7 ans), le chef cuisinier a informé en avril dernier que sa nouvelle compagne était enceinte de son quatrième enfant. Celui-ci sera un garçon comme l’a révélé l’animateur.

Alors que professionnellement tout se passe comme sur des roulettes pour lui, il s’est épanché sur sa vie personnelle dans le podcast Parents d’abord. Il en a profité pour pousser un coup de gueule contre la justice française.
“Dès qu’il y a des avocats au milieu, ça devient compliqué. Je préviens tous ceux qui vont se séparer : le plus dur n’est pas d’être face à son ex-femme quand tout se passe bien. C’est tout l’environnement qui va autour, tous les gens que tu rencontres et qui viennent de grignoter le cerveau, te mettre du ‘bullshit’ dans la tête, du venin, en te faisant croire que l’autre va faire en sorte de te dépouiller (…) Et qui vont en soutirer quoi ? De l’argent. J’ai dit aux avocats : pour vous, c’est un dossier. Mais nous, c’est notre vie !”.

Et il poursuit en disant : “Je n’aime pas qu’on me fasse c…… Et je trouve que le système juridique français est défavorable aux papas. Personne n’ose le dire, mais il est défavorable. Dans les tribunaux, le père n’a droit à rien. C’est un géniteur. Il ne peut pas avoir le droit de voir ses enfants, il ne peut pas être considéré comme un parent”.

Il le rappelle au passage qu’avec son ex-femme il “est en conciliation”. “On est autour d’une table et on négocie ce qu’on veut avoir. Avec Amandine, on s’entend très bien. J’ai signé une location pour recevoir mes filles avec mon fils une semaine sur deux”.

 

À voir également : Norbert Tarayre et sa femme : à peine séparés, déjà recasés !

Jb.

Source: Lire L’Article Complet