Nicolas Hulot accusé de viol : la fille d’une ex-ministre parmi les victimes présumées

Le numéro d’Envoyé spécial consacré à cinq femmes accusant Nicolas Hulot d’agressions sexuelles sera diffusé ce jeudi 25 novembre sur France 2. Quelques heures avant, RMC a dévoilé que la fille d’une ancienne ministre faisait partie de la liste. Quelques informations ont été révélées dans Apolline Matin au sujet de sa prise de parole.

À la veille de la diffusion d’un épisode d’Envoyé spécial concernant les accusations de viol à l’encontre de Nicolas Hulot, ce dernier a annoncé quitter la vie publique le mercredi 24 novembre sur BFM TV. Parmi les cinq femmes qui l’accusent d’agressions sexuelles, l’une d’entre elles serait la fille d’une ministre du gouvernement Jospin, d’après les informations de RMC de ce jeudi 25 novembre. Dans son témoignage enregistré il y a plus de 3 ans par la journaliste Virginie Vilar, la jeune femme raconte avoir eu « rendez-vous avec Nicolas Hulot dans un appartement parisien ».

L’ancien ministre aurait alors fermé la porte à clé avant de l’agresser. « Elle aurait finalement réussi à s’échapper et à prendre la fuite pieds nus », dévoile le chroniqueur d’Apolline Matin. La fille de l’ancienne ministre avait souhaité apporter son témoignage plus tôt, mais elle aurait changé d’avis à plusieurs reprises. C’est sa mère qui lui aurait conseillé de ne pas prendre la parole. Finalement, les téléspectateurs retrouveront bien son témoignage dans le numéro spécial de l’émission sur France 2 ce 25 novembre. Peut-être découvrirons-nous de qui il s’agit ?

🎙L'ancien ministre Nicolas Hulot est au centre d'une enquête du magazine "Envoyé Spécial", dans lequel il est accusé d'agressions sexuelles par plusieurs femmes. Parmi elles, la fille d'une ministre du gouvernement Jospin. #ApollineMatin pic.twitter.com/vygZ2QtzLC

Le secret bien gardé de France Télévisions

Concernant les autres témoignages qui seront diffusés sur France 2, la direction du groupe de chaînes de télévision n’a pas voulu donner plus de détails et a indiqué au Parisien que « c’est le secret le mieux gardé de France Télévisions ». Les histoires des cinq femmes racontent « des faits qui dans l’ensemble seraient prescrits », a annoncé BFM TV. « Je ne sais même pas de qui il s’agit », a assuré Nicolas Hulot sur le plateau de la chaîne d’information en parlant de ces femmes. Malheureusement, l’ancien ministre ne fera pas de commentaires après la diffusion du reportage accablant ce jeudi 25 novembre, puisqu’il a décidé de quitter la vie publique. Son interview avec BFM TV était la dernière.

Crédits photos : DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet