Célébrités

Mort de Siegfried Fischbacher, du duo magique "Siegfried et Roy"

Le magicien allemand Siegfried Fischbacher est décédé à l’âge de 81 ans, à cause d’un cancer du pancréas. Il y a quelques mois, l’illusionniste perdait son fidèle collaborateur Roy Horn.

Carnet noir. Dans la nuit de mercredi à jeudi 14 janvier, Siegfried Fischbacher est décédé. Il a rendu son dernier souffle chez lui, à Las Vegas et à l’âge de 81 ans, à la suite d’un cancer du pancréas. C’est sa sœur, une nonne résidant à Munich, qui a annoncé la triste nouvelle à nos confrères allemands. Siegfried Fischbacher est connu pour avoir formé avec Roy Horn un célèbre duo de magiciens.

L’illusionniste a d’ailleurs perdu son associé le 8 mai 2020. Roy a été pour sa part emporté à 75 ans, à cause du coronavirus. La rencontre de Siegfried Fischbacher et Roy remonte à 1957, lors d’une croisière. Le premier avait été embauché pour faire des tours de magie tandis que le second était serveur. Roy Horn lui a proposé de mettre en scène un guépard, qu’il avait emmené, illégalement, avec lui. C’est ainsi qu’est née leur collaboration artistique. Le duo réalisait alors des spectacles de magie en utilisant des fauves et s’est produit en Europe dans les années 60. Comme l’indiquent nos confrères de BFMTV, un agent les a repérés lorsqu’ils étaient à Monte-Carlo et leur a offert l’opportunité de se produire à Las Vegas.

Des collaborateurs qui ont été en couple

En 2003, Roy Horn a été grièvement blessé par un tigre blanc. Cet évènement signe quasiment la fin de leur succès. Le magicien, décédé en mai dernier, avait eu besoin de plusieurs mois pour se remettre de ses blessures. Le duo a ensuite refait une apparition en 2009, avant de prendre leur retraite, un an plus tard. Lorsque son ami (avec lequel il a entretenu une relation amoureuse) est mort, Siegfried Fischbacher lui avait rendu hommage auprès de l’hebdomadaire allemand Bild. “Dès notre rencontre, j’ai su que Roy et moi, ensemble, allions changer le monde. Il ne pouvait pas y avoir de Siegfried sans Roy et pas de Roy sans Siegfried”, avait-il déclaré, avec tendresse et émotion.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Source: Lire L’Article Complet