Célébrités

Mort de Jean-Luc Delarue : quel héritage sa veuve Anissa a-t-elle réellement touché ?

Jeudi 10 septembre 2020, NRJ 12 consacrait un numéro d’Héritages à Jean-Luc Delarue, décédé en 2012. À cette occasion, Jean-Marc Morandini et son équipe ont dévoilé la somme qu’avait touché la veuve de l’animateur, Anissa, lors de sa succession.

  • Anissa Delarue
  • Jean-Luc Delarue

“J’ai dévalé à une vitesse hallucinante l’escalier qui mène de l’Olympe à la fange”, écrivait Jean-Luc Delarue dans Carnets secrets, l’autobiographie qu’il a écrite jusqu’à son dernier souffle, dans sa chambre de l’Hôpital américain de Paris, à Neuilly-sur-Seine. En 2011, Jean-Luc Delarue apprend par son gastro-entérologue qu’il est atteint d’un cancer du foie et du péritoine. L’animateur iconique du talk show Ça se discute file alors le parfait amour avec Anissa, une jeune mannequin rencontrée en 2008 lors d’un vernissage au centre Georges Pompidou à Paris. S’ils essaient au départ de garder leur relation secrète, la maladie va cependant très vite accélérer les choses entre les amoureux. En mai 2012, alors qu’il sait qu’il ne lui reste plus longtemps à vivre, Jean-Luc Delarue décide d’épouser la jeune femme “pour la mettre à l’abri”, confie Isabelle Morini-Bosc dans un numéro d’Héritages consacré à l’animateur, diffusé jeudi 10 septembre 2020 sur NRJ 12. Il décèdera trois mois plus tard, le 23 août 2012.

50 jours avant sa mort, il a changé son testament

Une cinquantaine de jours avant sa mort, il a changé son testament pour ajouter une petite mesure qui disait : ‘Faites le maximum, il faut qu’il y ait le plus possible pour Anissa, l’autre moitié pour mon fils”, explique Luc Angevert, ancien rédacteur en chef du magazine Closer. Effectivement, en surface, la fortune de Jean-Luc Delarue a bien été partagée de manière égale entre les deux parties, mais en réalité, ce n’est pas tout à fait le cas. Car dans le droit français, si les veuves sont exemptes de droits de succession, cette mesure ne s’applique pas aux enfants. Jean, le fils unique de Jean-Luc Delarue, a donc dû reverser une part de son héritage à l’État.

Jean-Luc Delarue avait-il conscience de cette différence de traitement au moment de signer le document ? Nombreux sont ceux qui accusèrent alors Anissa d’avoir manipulé l’animateur dans une logique purement pécuniaire, à commencer par la première femme de Jean-Luc Delarue et mère de Jean, Elisabeth Bost. Pendant quatre ans, la journaliste enchaîne les procédures judiciaires pour faire annuler le mariage, sans succès. “Aujourdhui, la succession a été réglée. La société Réservoir Prod (la société de Jean-Luc Delarue, ndlr.) a été vendue 14 millions d’euros, les appartements, eux, ont été évalués à 8 millions d’euros, par conséquent nous avons un total de 22 millions d’euros, détaille le notaire Fabian Regairaz. Jean a touché 11 millions d’euros, Anissa 11 millions d’euros également (…) Mais évidemment Jean a dû payer 45% de droits de succession si bien que, in fine, il n’a touché qu’un peu plus de 6 millions d’euros.“, conclut-il.

Source: Lire L’Article Complet