Célébrités

Mort d'Annie Cordy : le bouleversant hommage de son ami Dave

Ce vendredi 4 septembre, Annie Cordy s’en est allée. La chanteuse de 92 ans a été retrouvée morte à son domicile, dans le sud de la France. Derrière elle, elle laisse des fans et des proches éplorés. A l’instar de son ami de toujours, Dave.

Dave

Annie Cordy

Annie Cordy a tiré sa révérence. La facétieuse belge, interprète du célèbre Tata Yoyo s’est éteinte ce vendredi 4 septembre. Selon les premières informations de Nice-Matin, l’ex-meneuse de revue aux milles et une casquettes, aurait fait un malaise à son domicile de Vallauris, dans le sud de la France, et aurait été « retrouvée chez elle par les pompiers, appelés vers 19h30 pour un malaise à son domicile, situé chemin du Séminaire à Vallauris ». Sur place, les pompiers ont malheureusement constaté un arrêt cardiaque, et n’ont pu la réanimer. Née le 16 juin 1928 à Laeken, au Nord de Bruxlles, en Belgique, Léonie Cooreman, de son vrai nom, a marqué l’histoire de la chanson francophone. Véritable touche à tout, Annie Cordy a connu une carrière exceptionnelle, tant dans l’univers de la chanson que dans celui du spectacle et du cinéma. A son compteur : pas moins de 700 chansons enregistrées, dont des classiques à l’instar de Tata Yoyo, La bonne du curé ou encore Cho Ka ka o.

Une amie en or

Dès l’annonce de sa mort, de nombreuses personnalités ont tenu à rendre hommage à l’intrépide Annie Cordy, qui a tellement marqué les mémoires. C’est le cas de Dave. Contacté par BFM TV, le chanteur, qui a longuement côtoyé Annie Cordy, et a même fait ses débuts près de la chanteuse, a livré un puissant discours : « Je l’ai eue au téléphone la semaine dernière, à travers sa nièce qui s’occupait d’elle depuis fort longtemps déjà » a ainsi commencé Dave, bouleversé par cette annonce. « Annie je la considère, je pèse mes mots, comme une amie. Et donc, quand on perd une amie, on est défait. Et je suis défait » a-t-il difficilement confié. « Annie je l’aimais vraiment tendrement (…) Elle était vraiment authentique avec nous, elle me demandait toujours des nouvelles de mon compagnon. On a beaucoup travaillé ensemble. La Bonne du curé est sorte plus ou moins la même année que Vanina, on était dans la même maison de disques » se souvient Dave. Un personnage qui restera longtemps dans les mémoires…

Source: Lire L’Article Complet