Célébrités

Meurtre d'Alexia Daval : en pleurs, sa mère livre un témoignage déchirant

Jeudi 12 novembre 2020, le magazine Envoyé Spécial consacre un reportage au meurtre d’Alexia Daval. Dans un extrait diffusé dans le journal de 13 heures de France 2, sa mère a livré un témoignage déchirant.

Restez informée

Trois ans plus tard, le meurtre d’Alexia Daval reste dans toutes les pensées. Lundi 30 octobre 2017, la jeune femme originaire de Gray, en Haute-Saône, a été retrouvée morte dans une forêt située à proximité de son domicile. Un meurtre dont le principal suspect n’est autre que le mari de la victime, Jonathann Daval. Après avoir clamé son innocence devant les caméras, l’informaticien a finalement avoué avoir tué son épouse “par accident”. “Ils avaient une relation de couple avec de très fortes tensions. À un moment, il y a eu des mots de trop, qu’il n’a pas su gérer”, avait déclaré son avocat Me Schwerdorffer selon des propos rapportés par France Bleu, mardi 30 janvier 2018. Et d’ajouter : “Nous ne défendrons pas un meurtrier, un assassin. Nous défendrons un jeune garçon qui, dans une crise de couple, a tué son épouse par accident.

Les parents de Jonathann et Alexia Daval témoignent

Reporté en raison de la crise sanitaire, le procès de Jonathann Daval débutera lundi 16 novembre 2020, à Vesoul. À cette occasion, les parents d’Alexia Daval ont accepté de se confier face aux caméras du magazine Envoyé Spécial. En pleurs, Isabelle Fouillot a révélé être convaincue que le meurtre de sa fille était prémédité. “C’est Alexia qui a subi quinze coups de poing dans la figure. Il aurait déjà dû arrêter là, mais non. Il a continué, il l’a étranglée et il a duré plus de quatre minutes avec ses mains autour de son cou. Ce n’est pas un accident. C’était prémédité. Il voulait la tuer”, a-t-elle déclaré dans un extrait diffusé dans le journal de 13 heures de France 2, jeudi 12 novembre 2020. De leur côté, les proches de Jonathann Daval restent persuadés que le meurtre d’Alexia était accidentel. “Ce n’est pas une vie pour lui, ce n’est pas une vie pour nous, a déclaré Martine Henry, la mère de l’accusé. Son avenir est fini. Il ne se refera pas une vie. De toute façon, il aime toujours Alexia. Sa vie c’était Alexia, donc sa vie est finie.”

Source: Lire L’Article Complet