Célébrités

Meghan Markle perd son procès face au magazine « Mail on Sunday »

C’est une défaite pour la duchesse de Sussex. Meghan Markle avait porté plainte contre le groupe Associated Newspaper Limited (ANL) qui possède le média « Media on Sunday », après la publication d’une lettre privée destinée à son père Thomas. L’ex-interprète de Rachel Zane dans la série « Suits » clame une violation de la vie privée et des droits d’auteur et réclame des dommages et intérêts pour utilisation présumée abusive d’informations privées. L’article était paru en février 2019 dernier. A l’époque les relations entre Meghan Markle et son père étaient, déjà, très conflictuelles. 

Mais pour le juge Mark Warby, les accusations de Meghan Markle ne sont pas recevables et a donc conclu que celle-ci allait devoir régler les frais de justice du journal, soit, 68 000 livres. Somme qu’elle a accepté de payer. 

Le couple princier contre la presse britannique

Ce n’est pas la première fois que Meghan Markle et le prince Harry s’attaquent à la presse britannique. Le couple avait, l’année dernière, déclarée la guerre aux tabloïds comme le « Mail » ou le « Sunday ». Le prince Harry n’est pas à l’aise avec le fait de partager sa vie privée. Celui-ci avait écrit une lettre suppliant les médias de laisser sa femme et son enfant tranquille de peur que « l’histoire ne se répète ».

La guerre entre les médias et le couple princier est loin d’être terminée…

Source: Lire L’Article Complet