Célébrités

Meghan Markle et Harry : ces méthodes sauvages des paparazzis pour photographier Archie

Ce 24 juillet, Meghan Markle et Harry ont saisi la justice américaine : ils comptent bien protéger leur fils Archie des paparazzis. Ces derniers ont en effet recours à des méthodes sauvages pour réussir à réaliser des clichés du jeune bambin.

Le petit Archie est la nouvelle cible des paparazzis. Et pour obtenir des clichés du petit Sussex, ils semblent prêts à tout. C’est ce qu’on apprend ce 24 juillet alors que ses parents ont décidé de saisir la justice américaine pour protéger la vie privée de leur fils. Comme l’a expliqué leur avocat : “Le couple a récemment appris que quelqu’un propose à la vente des photos de leur fils de 14 mois, Archie“. Et pour se faire, les photographes auraient employé des méthode sauvages.

Meghan Markle et Harry avaient pourtant pris des mesures drastiques pour se protéger, faisant dresser autour de leur domicile une imposante cloture en filet censée rendre impossible la prise de photos avec un téléobjectif. Mais les paparazzis ne semblent en avoir eu que faire. Dans la plainte, on peut lire que certains “ont fait voler des drones 20 pieds au dessus de la maison, parfois trois fois par jour, pour obtenir des photos de leur couple et de leur jeune enfant dans leur résidence privée”. Mais ce n’est pas tout ! D’autres auraient employé des hélicoptères et n’auraient pas hésité à couper des trous dans la protection.

Meghan Markle et Harry, en guerre contre la presse

De quoi rendre furieux les parents qui ont décidé de mener l’affaire en justice. Le couple a aussi accusé le Daily Mail d’avoir révéler à deux reprises le lieu exacte de leur résidence, d’abord au Canada puis à Los Angeles, permettant aux paparazzis de les retrouver. Des propos qui ne devraient pas calmer les relations déjà tendues avec la presse alors qu’en Angleterre, la duchesse de Sussex est toujours en procès contre le célèbre tabloïd. Le prince Harry avait prévenu en octobre 2019 qu’ils appliqueraient désormais une tolérance zéro face au média lorsqu’il s’agit de leur intimité. Ils semblent désormais vouloir transformer leurs mots en actions.

Source: Lire L’Article Complet