Célébrités

Le saviez-vous ? Donald Trump a géré une agence de mannequins… très controversée

Lorsqu’il est devenu président de la République, Donald Trump a fermé son agence de mannequins qui venait de faire face à une énorme polémique sur l’immigration. Certaines femmes avaient même décidé de boycotter la société.

Donald Trump et les mannequins. Si celui qui vit ses dernières semaines en tant que président des Etats-Unis est certes marié à un ancien mannequin, un métier qu’il connait particulièrement bien puisqu’il a géré une agence de mannequins. En 1999, le père de Barron ou encore Ivanka a créé l’entreprise Trump Models, avant de la fermer en 2017, lorsqu’il est devenu président, et à la suite de multiples polémiques. Contrairement aux ambitions qu’il avait pour sa société, celui qui ne veut pas admettre la victoire de Joe Biden n’est pas parvenu à hisser ses mannequins au sommet du marché de la mode.

Donald Trump a placé l’immigration au cœur de sa première campagne présidentielle, affirmant que les personnes sans papiers prenaient les emplois de la population. Seulement, avant de fermer son entreprise, celui qui pourrait essuyer un divorce a fait face à une sacrée polémique. En effet, comme le rapportait The Guardian, et pendant plusieurs années, il a employé des personnes issues de l’immigration et sans visas. Une pratique illégale et donc opposée à ses paroles.

Avant même la fermeture de Trump Models, les mannequins démissionnaient…

Lorsque la fermeture de l’entreprise a été annoncé en janvier 2017, sa présidente Corinne Nicolas, expliquait que Donald Trump souhaitait recentrer son activité autour de l’immobilier, le golf et l’hôtellerie. Seulement, avant même cette annonce, alors que les polémiques éclataient, les mannequins commençaient à se faire la belle de la Trump Models. Dans les coulisses, plusieurs femmes ont dénoncé les pratiques et attaquaient Donald Trump. La démission la plus médiatisée fut celle de Maggie Rizer, qui s’était fendue d’un long texte sut Instagram. “En tant que femme, mère, américaine et humaine, je ne peux pas me réveiller en étant liée à la marque Trump,” avait-elle dénoncé.

Crédits photos : FAMEFLYNET / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet