Célébrités

Laurence Boccolini prépare son album : "on a envie de jouer sur des petites scènes"- EXCLU

INTERVIEW – À l’occasion de la diffusion sur France 3, le 21 novembre 2020, à 21h05, d’un épisode de Mongeville dans lequel elle joue, Laurence Boccolini a accordé un entretien à Femme Actuelle. Elle a nous confié son projet à venir : son album.

  • Laurence Boccolini

Laurence Boccolini fait son retour en tant que comédienne. Après n’avoir pas tourné depuis 2012, l’animatrice de 57 ans revient dans un épisode de Mongeville diffusé sur France 3, le 21 novembre 2020, à 21h05. À cette occasion, elle a accordé une interview à Femme Actuelle dans laquelle elle nous a raconté les coulisses de ce tournage dans une vraie caserne de pompiers à Lyon Confluence. Elle éprouve d’ailleurs une admiration sans borne pour les héros du feu depuis son grave accident de la route. La maman de Willow a également évoqué ses projets dont un en particulier qui lui tient à cœur : la préparation d’un album.

Femme Actuelle : Vous avez remporté le dernier concours de Mask Singer, allez-vous sortir un album ?
L.B. :
Oui, on était en train d’enregistrer. On avait fait trois titres qu’on n’avait pas encore mixés. On est rentré chez nous parce qu’on habite tous dans des endroits différents en France. Et notre studio est en province. Et là, on a appris qu’on était confiné ! Tout est en attente. Il nous manquait encore trois ou quatre séances pour finir. On voulait le terminer en décembre. Le but n’est pas de passer à la radio. Le but est d’avoir un album pour pouvoir faire de la scène. C’est d’aller à la rencontre des gens.

Quand vous dites “on“, c’est parce que vous avez un groupe ?
L.B. :
Oui, on est quatre. Il y a Julie qui est au violon. Maxence à la guitare. Pour le piano et tous les autres instruments, c’est Fred Renaudin qui joue, entre autres, avec Sting. Ils sont tous extras. Ce sont des virtuoses. Maxence est tout jeune, il est virtuose de la guitare. Julie joue dans la Garde républicaine. J’ai beaucoup de chance. On a un ingénieur du son que le monde entier nous envie qui s’appelle Yves Jaget. On joue dans son studio. Que demander de plus !

Depuis combien de temps avez-vous constitué ce groupe ?
L.B. :
Depuis le début du premier confinement ! On se connaissait avec Fred depuis longtemps. On essayait de jouer ensemble et au moment où on s’est dit “on se voit, il faut absolument qu’on joue un peu ensemble“, pouf, le premier confinement total est arrivé. Donc, comme on ne savait pas quoi faire, on a commencé à faire des vidéos tous les deux avec nos téléphones. Ensuite, on s’est dit qu’il nous manquait une guitare, donc Maxence est arrivé, puis Julie. On a fait nos petites vidéos. On a eu tellement de vues et tellement de gens qui ont été heureux de nous voir qu’on s’est dit qu’on allait continuer. Le plus important c’est de jouer ensemble, c’est le partage. On a envie de jouer sur des petites scènes.

A lire aussi : Laurence Boccolini (“Mongeville”) : “Depuis mon accident de voiture, je suis en totale admiration devant les pompiers” – EXCLU

Source: Lire L’Article Complet