Célébrités

Laeticia Hallyday n'a pas voulu dire à Johnny qu'il lui "restait trois mois à vivre"

Interviewée dimanche dans l’émission «Sept à Huit», Laeticia Hallyday s’est confiée sur la période où Johnny a appris qu’il souffrait du cancer, révélant qu’elle lui avait caché qu’il était condamné.

Dimanche 18 octobre 2020, Laeticia Hallyday était interviewée par Audrey Crespo-Mara dans «Sept à Huit» diffusée sur TF1. Présente pour faire la promotion du coffret «Johnny Hallyday : Son rêve américain» avec des inédits du Taulier, la veuve du rockeur s’est aussi confiée sur sa nouvelle vie et sur le moment où Johnny a appris qu’il souffrait d’un cancer. Pour la première fois, Laeticia a ainsi révélé qu’elle avait caché à son mari que les médecins avaient estimé qu’il n’avait plus que «trois mois à vivre». «J’ai demandé à ce qu’on ne lui dise pas. J’ai eu raison. Je ne regrette pas aujourd’hui. Parce que le combat a duré quinze mois et que je ne crois pas qu’il aurait duré aussi longtemps si on lui avait dit la vérité», a-t-elle dit.

« Ce n’était pas à moi de lui dire qu’il lui restait 3 mois à vivre ».#LæticiaHallyday raconte l’annonce du cancer de Johnny. #[email protected]@audrey_crespopic.twitter.com/nOwy35iKjT

“Notre famille aspire à beaucoup de paix”

A la fin de son entretien, Laeticia Hallyday a répondu à Audrey Crespo-Mara, qui lui demandait si Laura Smet et David Hallyday avaient donné leur accord pour la diffusion des inédits de Johnny. «Je comprends votre curiosité et je comprends la curiosité des gens aussi sur ce sujet-là. On n’est pas une famille comme les autres et malheureusement il y a des choses qui auraient pu rester dans la famille. Je n’ai pas envie de revenir là-dessus. Notre famille aspire à beaucoup de paix, aujourd’hui il y a une conciliation, et tout le monde a besoin de retrouver la paix, de se reconstruire, et je pense que c’est bien de rester pudique sur ce sujet-là», a-t-elle répondu, réaffirmant que l’héritage était une affaire «réglée».

«Je crois qu’on a trouvé un moyen de se parler, de communiquer. On a réussi à trouver un moyen de pouvoir renouer le dialogue, (…) pour pouvoir avancer dans ce deuil si difficile, chacun à sa manière. Aujourd’hui, tout le monde doit être en paix pour se reconstruire, pour arriver à trouver le bonheur et à reconstruire sa vie, dans la mémoire de Johnny. Et c’est ça qui nous lie aujourd’hui. Les choses se sont apaisées. Et je crois que c’est salutaire pour tout le monde», a-t-elle conclu.

A lire aussi : Exclusif : Laeticia Hallyday dit tout

Source: Lire L’Article Complet