Célébrités

Kristin Scott Thomas : "C’est dur de garder ses distances, de résister à l’appel du groupe"

Dans la comédie dramatique "The Singing Club" de Peter Cattaneo, diffusée sur Canal+ le 9 décembre, Kristin Scott Thomas brille à la tête d’une chorale d’épouses de soldats catapultés au front. Un rôle à sa mesure sur lequel elle revient pour le Journal des Femmes.

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

The Singing Club est aussi le récit d’un Empowerment féminin. Est-ce que vous avez le sentiment que ça va mieux pour les femmes dans le monde du cinéma ?
Kristin Scott Thomas :
En ce moment, vous êtes un homme blanc de 40-50 ans, vous êtes mal. Il faut être au moins une femme, de préférence de 50 ans… Il y a plus de chance pour nous… Le vent tourne… Mais le cinéma est dans une période extrêmement difficile. Je ne sais pas s’il va survivre, qu’est-ce que vous en pensez ? On va être obligés de changer notre façon de consommer, j’ai l’impression que ça va être dur.               

Source: Lire L’Article Complet