Karin Viard (L’Origine du monde) : "Le rire doit gratter là où ça fait mal"

L’actrice incarne avec jubilation une bourgeoise absolument odieuse dans L’Origine du monde, la comédie la plus hilarante de cette rentrée, en salles le 15 septembre 2021.

Décapant, transgressif, L’Origine du monde tranche avec les comédies françaises habituelles…

KARIN VIARD : Il est aujourd’hui interdit de rire des gros ou des Noirs, il faut être juif pour oser une blague juive, sans quoi on vous taxe d’antisémite. Ce rétrécissement de la pensée m’épuise. Le rire ne naît pas du consensus. Il doit gratter là où ça fait mal. Il est du devoir des artistes de résister face à la censure, non pour choquer, mais pour divertir tout en creusant la réflexion. Exactement comme Laurent Lafitte ici.

Comment s’est déroulée cette scène, dingue, inoubliable où tous les acteurs se retrouvent dans le plus simple appareil ?

Les personnages se trimbalent nus mais se comportent comme s’ils étaient habillés. Paraître aussi naturelle a exigé beaucoup de travail. D’autant que je cours et que je moleste ma belle-mère. Si je suis heureuse d’avoir vaincu mon appréhension, j’ai aussi l’impression, à travers cette scène, de porter un message. De dire aux femmes de 50 ans : « Regardez, on a le droit de se foutre à poil à notre âge. On n’est pas obligé d’obéir aux injonctions de la société et de porter des manches longues. Soyons libres, assumons notre corps ».

Le film parle aussi de la figure de la mère. La vôtre vous a confiée à vos grands-parents très jeune, suite à son divorce avec votre père. Quelle relation entretenez-vous avec elle ?

Une relation très libre, sans contrainte ni culpabilité. Elle est très différente de moi, mais j’ai beaucoup d’affection pour elle. Je l’apprécie telle qu’elle est, avec ses défauts et ses qualités. On a un rapport apaisé.

Et pour trouver votre équilibre, faites-vous aussi appel à une coach gourou comme dans L’Origine du monde ?

Je pratique plutôt la danse. J’écoute aussi parfois le podcast de Clotilde Dusoulier, Change ma vie. J’y trouve de précieux conseils. Je vous le recommande vivement.

Source: Lire L’Article Complet