Célébrités

Justin Bieber : Il rend visite à Kanye West, en plein épisode bipolaire

Kanye West refuse de voir son épouse Kim Kardashian ou sa belle-famille, mais reçoit des amis dans son ranch du Wyoming. Après Dave Chappelle, Yeezy a accueilli Justin Bieber. Le chanteur est venu s’assurer que son amil allait bien, malgré l’inquiétude autour de sa santé mentale.

Les derniers tweets et dernières déclarations de Kanye West suscitent l’inquiétude de sa famille, d’amis et des fans. Le rappeur, créateur de mode et candidat à l’élection présidentielle est dans le Wyoming et continue de travailler. Il a notamment reçu la visite de Justin Bieber, venu s’assurer qu’il allait bien.

Kanye West compte plus de 30 millions d’abonnés sur Twitter. 30 millions d’internautes en attente d’une mise à jour sur le nouvel album Donda (intitulé après sa défunte mère, Donda West), dont la sortie promise au vendredi 24 juillet 2020 n’a pas eu lieu. En attendant plus amples informations sur l’opus, “ye” (le surnom de Kanye) a indiqué à ses followers que Justin Bieber l’avait rejoint dans le Wyoming.

Kanye a posté une photo du chanteur de 26 ans dans son ranch, discutant avec son ancien mentor, l’ex-bras droit de Jay-Z, Dame Dash. Les deux hommes parlaient mode, devant un prototype de mousse à utiliser sur de futurs modèles de baskets Yeezy.

DD & JB discussing the new spray foam wall prototypes on the YZY campus pic.twitter.com/NmR0ZGjm2I

Ainsi, Justin Bieber s’assure de l’état de santé de Kanye West. L’artiste vivrait un nouvel épisode bipolaire, une rechute symbolisée par la vive émotion lors de son meeting présidentiel à Charleston, où il avait révélé qu’il souhaitait que son épouse Kim Kardashian avorte de leur premier enfant, North (aujourd’hui âgée de 7 ans).

Kanye a ensuite confié, cette fois sur Twitter, qu’il souhaitait divorcer et soupçonnait Kim de l’avoir trompé avec un autre rappeur, Meek Mill, engagé comme elle dans la réforme du système judiciaire et carcéral américain. Kim Kardashian aurait également voulu forcer Kanye à rencontrer un docteur. Dans sa tirade, l’artiste n’a pas épargné sa belle-mère Kris Jenner, qu’il a surnommé Kris Jong-Un en référence au leader suprême de la Corée du Nord, en sous-entendant qu’elle utilisait ses enfants et avait organisé leurs shootings pour le magazine de charme Playboy.

Source: Lire L’Article Complet