Célébrités

Juliette Binoche : pourquoi l'actrice a rencontré le pape ?

Ce 3 septembre, Juliette Binoche a rejoint Rome, où elle a rencontré le pape François. Voici l’objet de son voyage, en bus vers le Vatican.

Ce jeudi, l’actrice Juliette Binoche faisait partie de la délégation de 15 personnes qui a rencontré le pape François au cours d’une audience privée au Vatican, sur le thème de l’écologie. Engagée pour la planète, l’actrice venue en bus, était accompagnée d’autres activistes, comme Audrey Pulvar, adjointe à la maire de Paris, mais aussi d’agriculteurs, d’experts, et de juristes, qui se consacrent à ce combat.

Que faisait-elle à Rome ?

Après une heure ensemble, ils ont reçu des encouragements dans leur travail de protection de l’environnement de la part du pape François qui a avoué qu’il y a encore dix ans, il ne comprenait rien à l’écologie ! Argentin d’origine, il raconte qu’il ne s’est que récemment “converti” écologiquement. Il y a 5 ans, ce thème est devenu central dans son pontificat. Il a d’ailleurs publié un texte sur le sujet, Laudato Si, où il précise sa pensée, et sa ligne.

“Nous devons travailler pour que tous fassent ce chemin de conversion écologique”, a expliqué ce jour le pape François. De son côté, l’héroïne du “Patient anglais” a estimé : “Le livre du pape et des personnes qui l’ont aidé à l’écrire a été une vraie révélation”.

Pour encourager leur collaboration, la star de cinéma a offert à son hôte une plante d’artemisia, qui est supposé être un traitement efficace contre le paludisme. Elle a insisté : “Il faut faire en sorte que les pauvres puissent cultiver cette plante”.

Elle a également fait savoir : “Je ne suis pas catholique. J’aurais aussi dit ‘oui’ pour un groupe qui serait allé rencontrer le Dalaï-Lama, parce que ces consciences universelles ont une influence pour alerter sur l’urgence climatique sur le plan universel. Il faut justement créer des ponts intérieurs entre les différents mondes. Tout sera alors possible car l’écologie commence quand on fait la paix avec son voisin”.

Rendez-vous à Paris ?

Sur place, le président de la Conférence des évêques de France, Eric de Moulins-Beaufort, a fait savoir que l’Église de France se donnait trois ans pour plancher sur ces thématiques cruciales. François a également été invité à Paris en décembre prochain pour fêter les cinq ans de Laudato Si, ainsi que l’anniversaire de la signature de l’Accord de Paris sur le climat. Un rendez-vous auquel on risque de croiser Leonardo DiCaprio, ou encore Sean Penn.

Source: Lire L’Article Complet