Célébrités

Julie Gayet : sa petite blague sur la blessure à la tête de François Hollande

Jeudi 3 septembre, Julie Gayet était invitée dans l’émission de Nagui sur France Inter, La bande originale. L’occasion pour la compagne de François Hollande de revenir sur la chute de l’ancien président. Chute sur laquelle elle a même plaisanté.

François Hollande

Julie Gayet

Plus de peur que de mal. À Saint-Malo, vendredi 28 août, François Hollande a fait une chute. Chute qui aurait pu s’avérer grave. C’est après une sortie en mer avec le skipper Thibaut Vauchel-Camus, en descendant du multicoque, que le pire ennemi de Nicolas Sarkozy a glissé, se blessant à tête, révélait le journal Ouest-France, qui ironisait sur la malchance du président avec les éléments.

Effectivement, il pleuvait ce jour-là. « La sortie en mer, malgré les conditions de mer mouvementées, s’est très bien déroulée », pouvait-on lire dans le journal local qui ajoutait que François Hollande avait perdu l’équilibre en voulant retourner sur le port, s’occasionnant « une plaie importante au crâne ». L’ancien président avait alors dû se rendre dans un cabinet médical de Saint-Malo où il avait été suturé – « deux points de suture » exactement. Mais pas de quoi l’empêcher de continuer son programme de la journée. En effet, quelques heures après seulement, François Hollande rencontrait le maire malouin Gilles Lurton à l’hôtel de ville. Comme si de rien était.

La petite blague de Julie Gayet sur la chute de François Hollande

Jeudi 3 septembre, moins d’une semaine après le petit accident de François Hollande, Julie Gayet a donné des nouvelles de son compagnon. C’est dans l’émission La bande originale, diffusée sur France Inter, présentée par Nagui, où elle venait présenter le documentaire Les joueuses, produit par sa société de production, qu’elle a déclaré sobrement : « Il va bien ». Il va si bien qu’elle s’est même permise de plaisanter sur la chute de l’ancien président. D’humeur taquine, elle a déclaré : « Les trimarans vont trop vite en Bretagne ! » Un bon mot que François Hollande appréciera.

Source: Lire L’Article Complet