Célébrités

Julie Gayet cachée par François Hollande : ce drame qui aurait pu être évité

En janvier 2014, la relation que François Hollande entretient avec Julie Gayet est révélée au grand jour. Pris au piège, le président de la République est contraint d’annoncer la fin de son histoire avec Valérie Trierweiler. Son ancien secrétaire général Jean-Pierre Jouyet pense que l’officialisation de cette relation lui aurait, pourtant, évité bien des soucis…

Encore aujourd’hui, ils forment un couple des plus discrets. Hormis quelques apparitions publiques communes, François Hollande et Julie Gayet vivent leur histoire d’amour à l’abri des regards. Même après la révélation de leur liaison, dans “des conditions très particulières”, en janvier 2014, l’ancien président de la République n’a pas souhaité officialiser avec sa compagne. Une attitude qui s’explique par le “traumatisme” infligé au prédécesseur d’Emmanuel Macron, comme l’a récemment expliqué son ex-conseiller Gaspard Gantzer, dans les colonnes de Closer. Alors que sa rupture avec Valérie Trierweiler a été très médiatisée, François Hollande s’est juré de rester discret à l’avenir : “Il a été tellement attaqué sur sa vie privée qu’il a fini par tirer le rideau. Pour réparer un traumatisme (…) Il n’a jamais voulu officialiser sa relation avec Julie Gayet car il estimait qu’être président, c’était mettre de côté sa vie privée“.

Jean-Pierre Jouyet, qui fait lui aussi partie de ses anciens collaborateurs, a pour sa part estimé que François Hollande aurait dû assumer sa relation avec Julie Gayet. En effet, après la diffusion des photos volées qui ont fait le tour des médias, l’idylle entre l’homme politique et la comédienne est passée sous silence. Jean-Pierre Jouyet, lui, a regretté que Julie n’ait pas été mise en avant tant elle contribue à l’équilibre de vie retrouvé de François.”

Selon lui, officialiser cette relation aurait évité bien des soucis à François Hollande, et notamment “qu’il consacre des soirées à recevoir les journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme, auteurs du brûlot ‘Un président ne devrait pas dire ça’ qui contribuera à lui faire renoncer à la présidentielle de 2017.Mais comme l’a souligné Jean-Pierre Jouyet, qui publie L’Envers du décor ce jeudi 8 octobre, “François, contrairement à Sarkozy et à Macron, aime sincèrement les journalistes.”

Valérie Trierweiler au plus mal

Galerie: François Hollande “traumatisé” : pourquoi il n’a pas officialisé avec Julie Gayet (Gala)


  • Le nouveau gadget auto qui élimine comme par magie les rayures et les bosses


    Sponsorisé

    NanoMagic


  • Faites ceci pour corriger une mauvaise posture et soulager les maux de dos


    Sponsorisé

    TrueFit


  • Vous détestez nettoyer les toilettes? Ne frotter plus jamais de toilettes


    Sponsorisé

    BowlSparkle

Source: Lire L’Article Complet