Jennifer Lawrence : ses confidences sur la publication de ses photos nues dans le magazine de Jean-Marie Bigard

Après avoir fait condamner Bigard Magazine pour la diffusion de ses photos nues volées, Jennifer Lawrence est revenue sur cette affaire durant une interview accordée au magazine Vanity Fair lundi 22 novembre 2021.

  • Jean-Marie Bigard

Relativement discrète depuis quelques années, Jennifer Lawrence avait décidé de faire une pause dans sa carrière d’actrice. Celle qui est devenue une star de cinéma mondiale grâce à ses rôles dans les franchises X-Men et Hunger Games a accordée une interview au magazine Vanity Fair lundi 22 novembre 2021, afin d’évoquer ses futurs projets artistiques. À cette occasion, la comédienne est également revenue sur la publication de ses photos nues volées dans Bigard Magazine. Pour rappel, BFMTV avait assuré que ces clichés avaient été intégrés au magazine à la demande de l’humoriste, qui « aime beaucoup Jennifer Lawrence« .

La chaîne d’information dirigée par Marc-Olivier Fogiel avait aussi précisé que la diffusion de ces images avait été validée en amont par le service juridique de l’éditeur. Au final, Bigard Magazine fut attaqué en justice par Jennifer Lawrence en 2014. L’actrice a évoqué cette affaire dans les colonnes de Vanity Fair, sans cacher son amertume. « N’importe qui peut aller regarder mon corps nu sans mon consentement, à n’importe quel moment de la journée […] quelqu’un en France vient de les publier. Mon traumatisme existera pour toujours…« , a expliqué Jennifer Lawrence.

La justice française donne raison à Jennifer Lawrence face à Bigard Magazine

Pour mémoire, Bigard Magazine avait été condamné par le tribunal judiciaire de Nanterre à verser 20 000 euros à la star américaine en raison du « préjudice moral subi par l’actrice à la suite de l’atteinte portée à sa vie privée et au droit dont elle dispose à son image« . Les juges avaient estimé que « le seul élément de minoration du préjudice tient à la modeste diffusion du magazine« . Suite à cette condamnation, Jean-Marie Bigard s’était exprimé sur les réseaux sociaux en lançant des blagues graveleuses dont il a le secret. Les photos dénudées de Jennifer Lawrence publiées par le magazine de l’humoriste avaient fuité sur Internet à cause du piratage d’un hacker américain. Ce dernier était aussi parvenu à pirater les photos intimes de plusieurs vedettes, avant de les diffuser sur Internet.

Source: Lire L’Article Complet