Célébrités

"J'ai cru que j'allais mourir" : Sur Snapchat, Maeva Ghennam raconte son effroyable agression !

La jeune femme a pris la parole pour la première fois depuis son agression…

Comme vous le savez, Maeva Ghennam a été victime d’une violente agression devant son domicile, située dans le 11ème arrondissement de Marseille. La jeune femme s’est fait voler sa Rolex et son téléphone. “Maeva s’est fait braquer à Marseille. Elle aurait pris une balayette par ses agresseurs”, avait indiqué Aqababe mercredi 11 novembre. “Elle a été agressée à l’arme blanche par des individus ! Psychologiquement, elle est traumatisée et ne peut pas s’exprimer pour le moment. Elle est très forte, c’est une vraie guerrière, mais pour l’instant elle est encore choquée”, avait réagi Magali Berdah.

Après quelques jours de silence, les larmes aux yeux, elle a pris la parole : “Au moment de rentrer chez moi, trois mecs étaient cachés en bas. Ils m’ont agressée et frappée, ils ont pris tout ce que j’avais sur moi. Ils m’ont mis un couteau sous la gorge, ils m’ont attrapée par les cheveux, ils m’ont balayée par terre et m’ont tabassée. J’ai cru que j’allais mourir. Ils m’ont pris ma Rolex, mes bijoux, mon sac !” a-t-elle débuté. “Ce que j’ai vécu ça fait peur, j’en fais des cauchemars ! J’étais seule et je n’ai pas pu me défendre. Aujourd’hui, j’ai peur d’être seule et je n’arrive plus à dormir. On m’a donné des cachets et même avec ça je n’ai pas sommeil”.

Ce n’est pas tout, elle a également balancé sur le comportement des forces de l’ordre à son égard. “Trois policiers arrivent et prennent ma déposition. Ils étaient archi mais archi méchants ! Ils m’ont très mal parlé ! Un policier m’a même dit ‘C’est normal ce qu’il vous arrive. Vous n’avez pas à montrer tout ce que vous gagnez sur les réseaux sociaux !”.

Très remontée, l’ex de Greg a précisé que c’est bien à cause de la police qu’Aqababe a pu révéler son agression. “Je reçois des milliers d’appels ! Et j’apprends que c’est le policier qui a balancé le scoop à Aqababe. J’ai les preuves ! (…) Je me fais agresser et la police se fout de ma g*eule parce que je me suis fait braquer et veut balancer mon adresse ? C’est très grave ! Ils sont censés me protéger ! Je suis allée porter plainte à la police des polices. J’ai passé la nuit au commissariat avec mon avocate.”

Une enquête a été ouverte et confiée à la division Sud de la direction départementale de la sécurité publique des Bouches-du-Rhône.

À voir également : Zapping – Un dîner presque parfait : François tacle Maeva Ghennam !

La Rédaction

Source: Lire L’Article Complet