Isabelle Aubret a 83 ans : Eurovision (X2), Problèmes d’argent, Accidents, Succès…

Isabelle Aubret fête ses 83 ans… mais elle n’est pas près de tirer sa révérence ! L’artiste (et ex-sportive) est toujours pleine de projets et son ambition ne s’est pas étiolée. Son enfance, ses amis stars, son titre de championne de France, ses graves accidents, pourquoi elle n’a pas eu d’enfants… Voici les moments forts de sa vie.

Une publication partagée par Cécile et Georges (@45vinylmania1960)

– En parallèle, l’adolescente suit des cours de théâtre qui lui permettent de prendre conscience de son don pour la comédie, mais aussi des cours de gymnastique et de danse. Décidément douée dans de nombreux domaines, elle remporte également les Championnats de France de gymnastique (rien que ça!).

– La future Isabelle Aubret participe également à concours locaux de chant, sous l’impulsion de son professeur d’art dramatique. Celui-ci la présente d’ailleurs au directeur d’une radio lilloise… Une opportunité qui lui permet de monter sur scène pour la première fois! “Je suis arrivée comme le vilain petit canard. A l’usine, la poussière s’incrustait partout. S’en débarrasser n’était pas une mince affaire. Je crachais dans mes mains pour lisser mon manteau“, s’est-elle remémorée dans La Nouvelle République.

–  En arrivant dans la capitale, à ses débuts la chanteuse en herbe est sans le sou. “Je suis arrivée à Paris, sans argent. Je rentrais dans les bistrots pour boire de l’eau, demander de l’aspirine parce que, comme j’avais faim, j’avais mal à la tête. Je dormais dans une église“, a-t-elle raconté à We Culte.

– En 1956, à seulement 18 ans, Isabelle Aubret est engagée dans un orchestre du Havre.

– Mais c’est en 1960 que le succès frappe à la porte, lorsque la jeune chanteuse en herbe remporte un concours de chant à l’Olympia… et est remarquée par nul autre que Bruno Coquatrix, directeur de la salle mythique! Celui-ci l’aide à décrocher un contrat dans un cabaret de Pigalle, le Fifty-Fifty.

– Deux ans plus tard, celle qui se fait désormais appeler Isabelle Aubret représente la France à la 7e édition du Concours Eurovision de la chanson… et remporte la compétition, avec sa chanson Un Premier Amour.

– La chanteuse est devenue l’une des proches amies de Jean Ferrat, malgré leurs nombreuses différences. “J’étais d’un milieu ouvrier, mes opinions politiques n’étaient pas les siennes, il était plus radical. Moi, j’étais pour l’harmonie, le consensus. Mais comme Brel, il s’est pris de passion pour mon parcours, ma mère, mon enfance pauvre dans le Nord”, s’est-elle souvenue au micro de RFI.

–  Isabelle Aubret est sur le point d’être choisie pour jouer dans Les Parapluies de Cherbourg, de Jacques Demy, mais le destin en décide autrement. En 1963, à Arnay-le-Duc sa voiture dérape et elle est victime d’un terrible accident qui coûte la vie d’une personne et en blesse trois autres. Elle-même hospitalisée, la chanteuse est opérée et doit entamer une longue rééducation qui l’oblige à mettre sa carrière entre parenthèses.

–  En 1965, elle interprète le générique de la série Les Aventures de Saturnin, diffusée jusqu’en 1970 sur l’ORTF.

– Isabelle Aubret devient la première artiste à représenter deux fois la France à l’Eurovision, lorsqu’elle est choisie en 1968 avec sa chanson, La Source, qui lui vaut une troisième place.

– En 1969, elle quitte le label Polydor et signe un contrat d’enregistrement avec le label Meys, dont le producteur est Gérard Meys… qui devient son mari!

– En 1981, la chanteuse est malheureusement victime d’un autre accident, alors qu’elle répète un numéro de trapèze pour le gala de l’Union des artistes, avec son partenaire, le boxeur Jean-Claude Bouttier. Elle fait une chute grave et se brise les deux jambes. Ce n’est qu’après deux difficiles années de rééducation qu’elle recouvre complètement la capacité de marcher. “J’avais 23 ans, dix-huit fractures. J’étais défigurée, des broches qui sortaient de mes jambes“, s’était-elle souvenue dans We Culte.

https://www.instagram.com/p/BbWNHXqHYK1/

Une publication partagée par Tele-Loisirs (@teleloisirs)

– En 1992, Isabelle Aubret se voit remettre la Légion d’Honneur par le président de la République de l’époque, François Mitterrand.

–  La talentueuse artiste aux multiples casquettes partage même l’affiche des Monologues du Vagin, avec les actrices Astrid Veillon et Sara Giraudeau, en 2006.

– Isabelle Aubret n’a jamais eu d’enfants car les hommes de sa vie ne le souhaitaient pas.

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

– Jamais à court d’inspiration et pas près de se reposer sur ses lauriers, la chanteuse a entamé une tournée en 2017, qu’elle devrait poursuivre jusqu’à courant 2021. En outre, elle souhaiterait remonter sur les planches, comme elle l’avait confié à Idoles Mag en 2017: “J’aimerais aussi incarner un personnage fort comme Marie Curie, Louise Michel ou Simone Veil. Je serais honorée de devenir l’une d’elles le temps d’un spectacle“. L’appel est lancé ?

Source: Lire L’Article Complet